François-Philippe Champagne dévoile sa plateforme électorale

François-Philippe Champagne... (François Gervais)

Agrandir

François-Philippe Champagne

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) À deux semaines du Jour J, le candidat libéral dans Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, a dévoilé sa plateforme électorale qui se traduit par dix grandes mesures jugées bénéfiques pour la région.

Réduire l'impôt de la classe moyenne, sécuriser la retraite des aînés, plus d'argent pour les familles, réduire l'impôt et les cotisations des PME, renforcer la fonction publique dans la région, développer le potentiel récréo-touristique, investir dans l'innovation, accroître la connectivité, investir dans les infrastructures vertes et sociales, et inciter les jeunes à s'établir chez nous: voilà ce qui constitue son top 10 pour créer des emplois et stimuler l'économie régionale, «les plus grands enjeux dans le comté», précisera-t-il en entrevue.

«Après deux ans à rencontrer des milliers de gens partout sur le vaste territoire de la nouvelle circonscription Saint-Maurice-Champlain, je suis content de présenter notre plateforme électorale. Une sélection axée sur la réalité de notre région, un plan développé en bonne partie grâce à d'innombrables rencontres où j'ai eu le privilège d'écouter les électeurs de chez nous, pour mieux comprendre afin de pouvoir ensuite agir sur des bases solides», a-t-il expliqué

Dans sa liste, on retrouve, entre autres, le maintien du niveau d'emplois actuel au Centre fiscal de Shawinigan-Sud et une annulation des compressions de 25 millions de dollars à Parcs Canada. Son plan inclut une mise en valeur et une entrée gratuite au Parc national de la Mauricie et aux Parcs nationaux du Canada en 2017 «et toujours gratuite par la suite pour les enfants de moins de 18 ans».

Il y a aussi les 200 millions de dollars par an qui visent à soutenir directement les incubateurs et les accélérateurs d'entreprises tel que le Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins Shawinigan. Il veut également travailler à favoriser l'extension de la couverture cellulaire et la desserte de l'Internet haute vitesse, grâce au budget des infrastructures.

«Deux des questions que je me pose avant d'aller voter: Quel est le meilleur plan? Qui est le meilleur candidat pour être le meilleur représentant à Ottawa? Les gens du comté veulent un député présent», a indiqué celui qui ne voit «rien de très spécifique» chez ses adversaires au niveau des programmes chiffrés.

Finalement, ce membre de l'équipe économique pancanadienne du Parti libéral du Canada voit d'un bon oeil le Partenariat transpacifique, mais avec certaines mises en garde.

«Il y a toujours des aspects positifs dans le libre-échange. Mais ça prend des bonnes mesures d'accompagnement et des mesures compensatoires», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer