Échanges sans surprise à Maskinongé

Ruth Ellen Brosseau, Yves Perron et Pierre Destrempes... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Ruth Ellen Brosseau, Yves Perron et Pierre Destrempes ont pris part mercredi au happening politique de la Chambre de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Yamachiche) Le happening électoral tenu hier par la Chambre de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé a été l'occasion pour trois candidats à l'élection du 19 octobre de faire valoir leur point de vue au cours d'une activité sans débordement.

La chambre de commerce privilégie cette forme de rencontre politique au lieu du débat traditionnel afin que l'exercice se déroule de façon respectueuse. Ruth Ellen Brosseau (NPD), Pierre Destrempes (PLC) et Yves Perron (BQ) ont profité de l'activité présentée à Yamachiche devant près de 80 personnes afin de discuter notamment d'économie et d'agriculture avec des propositions présentant certaines similitudes (investissements dans les infrastructures, protection du système de gestion de l'offre).

La chambre de commerce avait déterminé le choix des thèmes du 5 à 7 en collaboration avec la Corporation de développement communautaire et le 103,1 FM. Celui portant sur le projet d'oléoduc a donné lieu à des réactions légèrement plus animées de la part de certains spectateurs, ravis de l'opposition ferme du Bloc québécois.

La position de Pierre Destrempes, affirmant que le PLC n'était pas d'accord avec la façon de faire du gouvernement Harper et qu'il voulait revoir le projet, a été accueillie timidement. Ruth Ellen Brosseau a répété que le NPD est contre le projet dans le contexte actuel. La volonté du NPD d'instaurer davantage de règles de protection en environnement a suscité le même genre de réaction.

Activité appréciée

Ces trois candidats dans Berthier-Maskinongé en étaient tous à leur première expérience du genre et l'ont visiblement appréciée.

«C'est une activité qui était gratuite, elle était radiodiffusée, on a eu le temps de faire valoir notre point de vue. Mais j'aurais apprécié avoir des échanges entre les candidats», confie Yves Perron, candidat du Bloc québécois.

Ruth Ellen Brosseau a aimé le fait que le happening se soit déroulé dans le respect.

«Je suis contente d'avoir pu participer à cet exercice, raconte la députée sortante. La formule permet de présenter ce qu'on a à proposer.»

Même son de cloche du côté de Pierre Destrempes.

«C'est un exercice stimulant, commente le candidat libéral. C'est motivant de se retrouver avec ses opposants, de façon amicale je dirais, et de présenter notre message.»

Le dernier débat organisé par la chambre à l'occasion de la campagne électorale québécoise du printemps 2014 avait attiré plus de 160 personnes. Geneviève Arseneault, coordonnatrice de l'organisme, était tout de même heureuse de la réponse du public.

«C'était important d'avoir un événement gratuit, accessible à tous. La formule devrait être conservée.»

Marianne Foucrault, candidate du Parti conservateur du Canada, et Victoria Cate May Burton, représentante du Parti vert, ont décliné l'invitation, confirme la chambre de commerce.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer