L'ex-journaliste Dominique Trottier veut se présenter pour le NPD

Dominique Trottier... (Photo: Facebook)

Agrandir

Dominique Trottier

Photo: Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Un ex-journaliste de J.E. originaire de la région, Dominique Trottier, souhaite devenir candidat à l'investiture du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans la circonscription de Saint-Maurice-Champlain.

Dominique Trottier, qui a fait l'annonce de ses intentions vendredi sur sa page Facebook, a défrayé les manchettes en 2012 lorsqu'il avait tenté de pousser son collègue de J.E., Michel Jean, à démissionner, allant jusqu'à lui envoyer des lettres anonymes et même un poisson mort. Le journaliste avait reconnu les faits devant le tribunal. Il a depuis reçu une absolution, car les médicaments qu'il prenait pour soigner ses problèmes d'anxiété et de dépression ont eu une mauvaise influence sur son comportement.

«J'annonce enfin publiquement [...] que j'ai l'intention de représenter le NPD dans ma circonscription d'origine, Saint-Maurice-Champlain, aux élections fédérales du 19 octobre», a-t-il affirmé sur sa page Facebook en précisant qu'il doit d'abord gagner l'investiture de la circonscription.

«Je choisis le NPD parce qu'il s'agit du parti qui représente le mieux mes valeurs d'entraide et de solidarité, et que pour la première fois de l'histoire, il a d'excellentes chances de devenir le gouvernement. Après 10 ans de gouvernement Harper, il est plus que temps que le Québec et la Mauricie reviennent au pouvoir à Ottawa», ajoute-t-il.

Dominique Trottier affirme que sa priorité sera la revitalisation économique et culturelle de la Mauricie. «Ce n'est pas le Parti libéral de Trudeau, avec sa vision centralisatrice du Canada, qui pourra y parvenir. Et ce n'est pas le Bloc québécois, qui ne pourra jamais former le gouvernement.»

Les électeurs de cette circonscription ont fait confiance au dernier scrutin à Lise St-Denis, la candidate du NPD devenue libérale depuis. La députée se retire de la vie politique après un mandat.

Joint hier soir par téléphone, le député NPD de Trois-Rivières, Robert Aubin, soulignait qu'il n'avait jamais entendu parler des intentions de Dominique Trottier. Il indique de plus qu'il ne croit pas que sa candidature à l'investiture a été approuvée par le parti.«Il y a quelques personnes toujours en réflexion et la seule candidature autorisée pour l'instant est celle de Lynn Beaulieu», précise le député de Trois-Rivières.

Dominique Trottier n'est plus à l'emploi de TVA depuis 2013. Entre 2014 et 2015, il a été rédacteur en chef du journal Rive-Sud Express.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer