Retour de Gilles Duceppe: un vent d'espoir pour le Bloc

Louis Plamondon... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Louis Plamondon

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La venue de Gilles Duceppe à la barre du vaisseau amiral du Bloc québécois souffle un vent d'espoir dans les voiles du parti souverainiste. Du moins, c'est l'avis des candidats de la région en lice pour les prochaines élections. À moins de cinq mois du rendez-vous électoral fédéral, le député Louis Plamondon et ses collègues bloquistes espèrent que ce vent s'amplifiera.

André Valois... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

André Valois

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

Sacki Carignan-Deschamps... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste) - image 1.1

Agrandir

Sacki Carignan-Deschamps

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

«Son arrivée va donner un stimulant exceptionnel à toutes nos troupes. Déjà, on reçoit des téléphones de gens intéressés à devenir candidats, des gens qui veulent travailler pour le parti, qui offrent leurs services. C'est déjà parti. C'est extrêmement satisfaisant, encourageant, motivant. Je suis au comble du bonheur», lance M. Plamondon rejoint à la Chambre des communes. À ses yeux, Mario Beaulieu a fait preuve d'une grande magnanimité en tirant sa révérence au profit de M. Duceppe, un geste qui prouve que «la cause» du BQ prime sur ses ambitions personnelles.

Un son de cloche repris par Yves Perron, candidat bloquiste dans Berthier-Maskinongé. Bien qu'il dit attendre la conférence de presse de mercredi pour officialiser la nomination de Gilles Duceppe comme chef du Bloc, il estime que le retour de ce ténor politique est une «excellente nouvelle».

«Gilles Duceppe, c'est un homme qui s'est donné corps et âme pour le Québec pendant plus de vingt ans. C'est un homme qui possède un charisme exceptionnel, un vécu et une expérience qui va être très positive pour nous. On ne peut pas perdre là-dedans», mentionne M. Perron. Du même souffle, ce dernier espère que Mario Beaulieu demeurera dans le sillon du Bloc québécois lors des prochaines élections afin que les électeurs apprennent à mieux connaître les qualités de l'homme. «Plus on va être nombreux à défendre les intérêts du Québec, mieux ce sera», croit M. Perron.

Certaines «rumeurs», aux dires de M. Plamondon, envoient effectivement M. Beaulieu à la présidence du Bloc québécois, un poste qui serait créé de toutes pièces. Ce siège est actuellement occupé par le chef du parti.

«C'est une surprise», a quant à lui admis le candidat du BQ dans Trois-Rivières, André Valois, qui dit avoir été informé de l'arrivée de M. Duceppe par le biais des réseaux sociaux. D'autant plus une surprise qu'il a discuté «une bonne demi-heure», il y a deux jours, avec Mario Beaulieu et que jamais il n'a été question que ce dernier quitte le pont avant les élections. «Je l'ai appris ce matin [mardi], j'ai reçu un partage entre amis dans Facebook, c'est comme ça que je l'ai appris, tout simplement. Je suis resté surpris», avoue-t-il.

Somme toute, M. Valois travaillera «avec la personne qui va être là» car, estime-t-il, l'important c'est moins le porteur de ballon que le message lui-même. «J'aime bien M. Beaulieu, j'aime bien M. Duceppe, je suis quand même assez versatile de ce côté-là.» Pour l'instant, M. Valois se dit tenu dans le plus grand mystère quant à la suite des choses. Il rencontrera les instances du parti demain afin d'y voir plus clair dans ce changement de garde survenu à brûle-pourpoint.

Enfin, la candidate bloquiste dans Saint-Maurice-Champlain, Sacki Carignan Deschamps, se réjouit de l'apport intergénérationnel que le nouveau chef apportera au parti. «Ce que je trouve extraordinaire, c'est que nous avons trois générations qui vont collaborer ensemble pour faire de cette élection une élection que l'on veut historique. D'abord la génération de M. Duceppe, ensuite la génération de M. Beaulieu, et puis ma génération. Ça, je trouve que c'est assez positif en général pour le mouvement indépendantiste.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer