Dominic Therrien veut représenter le Parti conservateur dans Trois-Rivières

Me Dominic Therrien veut représenter le Parti conservateur... (Photo: Courtoisie)

Agrandir

Me Dominic Therrien veut représenter le Parti conservateur du Canada à Trois-Rivières.

Photo: Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que l'investiture conservatrice dans Trois-Rivières est ouverte depuis le 2 avril dernier, l'avocat bien connu au plan sportif, Me Dominic Therrien, a déposé officiellement son cahier de mise en candidature en vue des élections fédérales.

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque.... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

«M. Therrien est le seul candidat à l'investiture pour le moment. Les personnes intéressées ont jusqu'au 16 avril à 17 heures pour remettre leur cahier de mise en candidature», a précisé le directeur adjoint aux communications pour le Parti conservateur du Canada, Marc-André Leclerc.

Alors que le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, jongle avec l'idée de se lancer en politique fédérale, il lui reste une semaine pour se décider du côté conservateur et d'accepter, du même coup, de se soumettre à une investiture.

À moins de se tourner vers les libéraux de Justin Trudeau, comme certaines rumeurs le laissaient entendre, ou tout simplement, de privilégier le statu quo, ce qui semble devenir le scénario le plus plausible.

Le principal intéressé a affirmé mercredi avoir été contacté par le Parti conservateur, mais aussi ne pas avoir le temps de préparer sa mise en candidature pour le 16 avril. Lorsqu'on lui demande s'il est intéressé de faire le saut au fédéral, il demeure flou.

«Si j'ai à donner une réponse là, ça serait non. Je ne suis pas prêt. Je veux régler certaines choses avant», précise le maire avant de ne pas complètement fermer la porte. «On verra. Mais c'est trop vite pour moi», ajoute-t-il.

Né à Trois-Rivières, Dominic Therrien vit actuellement à Port Moody, en Colombie-Britannique. Mais selon une source conservatrice, le père de trois enfants, qui a déjà enseigné la science politique, va revenir dans sa ville natale dès le mois de juin si sa candidature est officialisée.

Avant de pratiquer le droit, Me Therrien a fait carrière comme joueur professionnel de baseball au sein de l'organisation des Braves d'Atlanta pendant quelques années. Tout récemment, il a proposé des pistes de solution pour un retour des Expos à Montréal.

En plus d'être titulaire d'un diplôme de droit civil et d'un certificat de compétence en common law, il a poursuivi des études de science politique à l'Université de Montréal (Baccalauréat) et en relations internationales à l'Université de la Sorbonne à Paris (Maîtrise). Me Therrien est membre du Barreau du Québec (2002), du Barreau de la Colombie-Britannique (2010) et du Barreau de la Saskatchewan (2012). Au cours de ses études, Me Therrien s'est distingué en remportant plusieurs prix lors de concours de plaidoirie.

Marié, l'homme de 42 ans concentre maintenant sa pratique principalement sur les sujets relatifs à l'immigration des gens d'affaires.

À cet égard, il a aussi travaillé pendant plus de trois ans en Chine afin d'aider des gens d'affaires chinois à utiliser les différents programmes d'immigration offerts au Canada.

Me Therrien est régulièrement sollicité au Canada (notamment à l'University of British Columbia et par la Société canadienne des consultants en immigration) et à l'étranger comme conférencier invité afin de discuter des aspects légaux de l'immigration des gens d'affaires au Canada.

Il représente plusieurs entreprises canadiennes et internationales, notamment des institutions financières, eu égard à leurs besoins en matière d'immigration de leur clientèle d'affaires ainsi qu'en matière de mobilité de la main-d'oeuvre.

En plus de pratiquer dans les deux langues officielles du Canada, il a une connaissance de base du mandarin.

«C'est une personne de grande qualité qui a une très belle carrière comme avocat au pays et aussi sur la scène internationale. Il a connu également beaucoup de succès dans le sport comme joueur de baseball. Il est remarquable qu'il décide de mettre sa carrière professionnelle de côté afin de représenter le Parti conservateur dans Trois-Rivières. Il aurait pu se présenter dans une autre circonscription, mais il était important pour lui de revenir en Maurice où sont ses racines», a souligné une source conservatrice.

Avec la collaboration de Gabriel Delisle

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer