Baisse du niveau de l'eau: «c'est encourageant»

Le niveau du lac Saint-Pierre a continué de... (François Gervais)

Agrandir

Le niveau du lac Saint-Pierre a continué de baisser.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) L'eau continue de baisser un peu partout dans la région, permettant aux sinistrés des inondations de respirer quelque peu. De nouvelles précipitations sont toutefois attendues sur la région ce week-end, mais elles pourraient être moins importantes que ce qui était prévu.

Les prévisions d'Environnement Canada ne laissent pas présager un retour aux conditions critiques de la dernière semaine. D'ici lundi, une vingtaine de millimètres de pluie sont attendus dans la région, ce qui est bien moindre que les prévisions précédentes.

La Sécurité civile estime que les précipitations du week-end ne devraient pas être suffisantes pour causer davantage de dégâts. «Plusieurs endroits demeurent inondés, même si les niveaux des cours d'eau diminuent samedi. Ce n'est pas parce qu'il fait soleil que l'eau va disparaître comme par magie», affirme le directeur de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Sébastien Doire.

«C'est encourageant», a toutefois lancé samedi matin le maire de Louiseville, Yvon Deshaie.

Le niveau du lac Saint-Pierre est toujours haut et plusieurs secteurs demeurent inondés. Malgré tout, il continue de diminuer, baissant de 10 cm depuis vendredi. Les dernières mesures indiquent que le niveau de ce plan d'eau était de 3,36 mètres, ce qui est malgré tout bien au-dessus du seuil d'inondation critique de 2,70 mètres. «Cette baisse du niveau de l'eau a permis à nos équipes de se reposer. Mais nous demeurons prêts à intervenir», ajoute le maire de Louiseville.

L'eau s'est aussi quelque peu retirée à Nicolet. Les mesures d'urgence sont maintenues et les équipes d'interventions demeurent à pied d'oeuvre sur le terrain, mais la situation laisse entrevoir de l'espoir. «Depuis deux jours, l'eau est à la baisse. Ça fait vraiment du bien», soutient la porte-parole de la Ville, Aline Blais. «La situation est stable et déjà, des citoyens et l'armée ont commencé le nettoyage.»La Ville de Nicolet doit tenir une rencontre lundi afin d'organiser une rencontre citoyenne pour faire le point sur les inondations. De l'information sur les programmes d'aide financière et l'aide psychosociale sera donnée à la population. Du côté de Batiscan, la mairesse affirme que les niveaux sont à la baisse samedi matin. Malgré tout, l'armée y était pour réparer des digues endommagées par des vagues. Les employés municipaux peuvent par conséquent profiter d'un repos bien mérité. 

À Shawinigan, le niveau de la rivière Saint-Maurice était aussi à la baisse. La Ville a rehaussé une partie de l'avenue du Beau-Rivage afin d'éviter qu'elle soit inondée. Le poste de surveillance des pompiers est toutefois toujours sur place. 

Martin Coiteux optimiste

Des signes «encourageants» laissent présager une amélioration de la situation dans l'ensemble de la province alors que plusieurs régions demeurent affectées par d'importantes inondations, a indiqué le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, samedi.

Au cours de son point de presse quotidien, M. Coiteux a déclaré que les niveaux d'eau continuaient à baisser dans plusieurs secteurs. Il a notamment fait état de la rivière des Outaouais, du lac des Deux-Montagnes, de la rivière des Prairies et même du lac Saint-Pierre en Mauricie.Dans ce dernier secteur, les autorités s'attendaient à ce que le niveau d'eau monte encore, mais il semble que cela ne soit pas le cas.Toutefois, le ministre Coiteux a ajouté que «si l'eau baissait, elle est encore là». Les ressources seront redéployées pour aider, notamment, au nettoyage des zones inondées, et le gouvernement continuera d'appuyer les municipalités touchées.

M. Coiteux et son collègue des Finances, Carlos Leitao, ont tous deux réitéré les propos du premier ministre Philippe Couillard. Ils ont voulu rassurer les sinistrés en affirmant que les enveloppes prévues par les programmes d'aide ne sont pas «fermées» et que le gouvernement répondra à toutes les demandes. M. Leitao a ajouté que le gouvernement révisera aussi les paramètres des programmes existants.Présent également au point de presse des autorités, le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé la levée de l'état d'urgence décrété dimanche dernier.

Avec La Presse Canadienne




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer