Herbe à poux: un premier bilan concluant

De gauche à droite: Malka Roy, chargée de... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

De gauche à droite: Malka Roy, chargée de projets à l'ECOF-CDEC, Michaël Desaulniers-Desbiens d'ECOF-CDEC, Nicolas Bonneau, Ruby, animatrice de camp de jour, et Émile Morin. L'ECOF-CDEC visite les camps de jour de la région pour sensibiliser les jeunes à l'herbe à poux.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que la période d'arrachage d'herbe à poux bat son plein à Trois-Rivières, en pleine semaine des vacances de la construction, la Ville de Trois-Rivières dresse un bilan positif de sa campagne annuelle.

Au total, plus de 10 000 dépliants ont été distribués et 500 citoyens ont été rencontrés pour la sensibilisation, depuis le 25 juin dernier.

Bien que le porte-à-porte connaît une bonne réceptivité, les camps de jour sont aussi mis à contribution depuis deux ans. À quelques semaines de la fin de la saison des camps, quelques enfants ont pu connaître les rudiments de la plante, en ce mardi ensoleillé.

Au menu, des intervenants de la Corporation de développement économique communautaire de Trois-Rivières (ECOF-CDEC) ont animé une séance d'information, avant de faire participer les jeunes à l'arrachage de la plante sur le terrain de l'école les Bâtisseurs.

C'est à l'ECOF-CDEC que revient la tâche depuis maintenant trois ans, d'effectuer la sensibilisation à l'herbe à poux dans la région.

«Avec la sensibilisation dans les camps de jour, les enfants arrivent à comprendre que la plante n'est pas dangereuse pour la peau et qu'ils peuvent l'arracher. Par la suite, ils sont en mesure de sensibiliser leurs parents», explique la chargée de projets d'ECOF-CDEC, Malka Roy.

Depuis le début de la période de sensibilisation, cinq camps de jour ont reçu leur visite pour les sensibiliser à l'herbe à poux. Plus de 300 enfants ont participé à l'activité.

«Faire de la sensibilisation dans les camps de jour, ça permet d'instruire les enfants à faire la différence entre l'herbe à poux et l'herbe à puce, ce qui n'est pas évident pour plusieurs personnes», avoue le spécialiste en développement social de la Ville de Trois-Rivières, André Verrette.

L'activité permet ainsi de faire comprendre que l'herbe à poux n'est pas dangereuse. C'est le pollen qu'elle dégage qui est nocif pour l'humain, contrairement à l'herbe à puce qui est une plante dangereuse et qui ne peut être touchée. Les enfants présents ont pris part à l'activité avec beaucoup d'enthousiasme.

«Ils sont des merveilleux porte-paroles et quand ils arrachent la plante, ça permet de réduire le taux de pollen, car on sait qu'avec l'herbe à poux, on ne peut pas la contrôler autrement», souligne M. Verrette.

De la sensibilisation a aussi été effectuée dans quatre fêtes de district depuis le début de la campagne. Au total, 4000 citoyens ont été rencontrés dans les secteurs de Marie-de-l'Incarnation, Saint-Louis-de-France, Châteaudun et Rigaud. Les concerts champêtres du parc des Chenaux ont, pour leur part, permis de sensibiliser plus de 1000 citoyens.

Pour la première fois cette année, la Ville de Trois-Rivières s'est associée à Transport Québec, Hydro-Québec, le Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSS) et la Chambre de commerce pour distribuer des lettres contre l'herbe à poux.

«On sait que l'herbe à poux a des conséquences sur la performance de travail de certains employés. De 15 à 20 % des Trifluviens en sont affectés et ça cause bien des problèmes», mentionne M. Verrette.

D'autres actions pour contrer cette plante sont utilisées par la Ville, telles que deux tontes annuelles les 15 juillet et 15 août, des capteurs de pollen, la formation des employés pour relever les données et une équipe d'employés de la Ville qui procède à la coupe des plants d'herbe à poux sur les terrains municipaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer