Herbe à poux: la population mise à contribution

Une lutte sans merci s'amorce à Trois-Rivières pour... (Photo: La Presse)

Agrandir

Une lutte sans merci s'amorce à Trois-Rivières pour éliminer ou contrôler au maximum la fameuse herbe à poux.

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) En cette période d'allergies intenses pour plusieurs, la Direction de santé publique du CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec mise sur la contribution de la population pour arracher l'herbe à poux dans la région.

Le but de cette action est de diminuer les symptômes d'allergies causés par le pollen de l'herbe à poux. Plusieurs actions peuvent être prises pour contrôler le problème d'herbe à poux, notamment en sachant reconnaître la plante pour pouvoir la retirer manuellement au besoin, puisque l'herbe à poux est une plante sans danger. La population doit toutefois aviser la municipalité si elle remarque cette plante dans des lieux publics.

Dans la région de la Mauricie, plus de 70 000 personnes sont atteintes d'allergies au pollen. Les personnes allergiques peuvent présenter plusieurs symptômes, dont des éternuements répétés, des larmes aux yeux, un nez bouché ou qui coule, ce qui peut nuire à leurs activités de tous les jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer