Des arbres pour lutter contre les îlots de chaleur

Laurent Pontbriand... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Laurent Pontbriand

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La Fondation Trois-Rivières pour un développement durable a lancé mardi sa nouvelle campagne de financement avec comme objectif de lutter contre les îlots de chaleur urbains.

Le thème de cette première campagne de financement est «Des cours d'écoles qui respirent la santé» et elle est présidée par Stéphane Boileau, le président de la Classique internationale de canots de la Mauricie. Afin de lutter contre les îlots de chaleur urbains, la fondation souhaite planter au printemps prochain 200 arbres dans des cours d'écoles primaires de Trois-Rivières. «C'est un projet audacieux qui permettrait le verdissement d'une vingtaine de cours d'écoles», note l'organisme.

Rappelons que la température dans les îlots de chaleur peut atteindre 12 degrés Celsius de plus que dans des zones naturalisées environnantes. «Cette chaleur supplémentaire provoque un ensemble de répercussions négatives sur l'environnement et la santé», ajoute la fondation qui indique que le verdissement des villes est la principale solution pour lutter contre ce phénomène.

Ce projet s'inscrit dans la continuité de celui mis de l'avant en 2013 par la Fondation Trois-Rivières pour un développement durable et la Commission scolaire du Chemin-du-Roy. Cinq écoles ont déjà profité de ce projet. «On voulait que le projet ait une plus grande portée et que plus d'écoles puissent en bénéficier. C'est pourquoi on lance la campagne de financement», affirme Laurent Pontbriand, vice-président de la fondation.

On peut faire un don sur le site Internet de la fondation au www.f3rdd.org.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer