Souper-bénéfice au profit du développement durable

Le souper-bénéfice de la Fondation Trois-Rivières pour un... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le souper-bénéfice de la Fondation Trois-Rivières pour un développement durable s'est tenu jeudi au Club de golf Métabéroutin en présence de la directrice de la fondation Raphaëlle, Julie Caron, la présidente d'honneur, soeur Estelle Lacoursière, et le président de la fondation, Martin Magny.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) En plus d'amasser un peu plus de 4200 $, le souper-bénéfice de la Fondation Trois-Rivières pour un développement durable, jeudi au Club de golf Métabéroutin, fut l'occasion de remettre quatre prix Reconnaissance en développement durable. La Ville de Trois-Rivières a ainsi souhaité souligner les efforts d'entreprises, organismes et institutions en ce sens.

L'entreprise d'économie sociale Les Vélos de quartier a été récompensée pour sa mission qui inclut entre autres l'embauche de jeunes en difficultés et de personnes engagées dans un programme de réinsertion. Le recyclage de matières résiduelles fait aussi partie du quotidien de l'organisme qui favorise l'accès à la mobilité des résidents des premiers quartiers.

Un honneur a également été décerné à L'Atelier Fleurs & Cie «pour ses actions posées quotidiennement afin de réduire l'empreinte écologique de l'entreprise». Parmi ces actions figurent l'approvisionnement en fleurs certifiées équitables et en provenance de producteurs locaux, l'utilisation de papiers d'emballage et de cartes d'affaires nés de papier 100 % recyclé, et le compostage de végétaux non utilisables.

L'entreprise Ordivert, qui vend des pièces informatiques revalorisées et gère des équipements «en fin de vie», a aussi été saluée. Ordivert trie et recycle les composantes électroniques dans son centre de triage interne et promeut le transport durable pour ses employés en étant flexible sur la conciliation des heures de travail.

L'organisme Piliers Verts a reçu un prix pour ses activités de sensibilisation sur la thématique de la rivière Milette avec l'Institut secondaire Keranna et la Maison Coup de pouce du secteur Adélard-Dugré. Une corvée de nettoyage et des activités de caractérisation du cours d'eau ont notamment été réalisées pour améliorer la circulation de l'eau et la qualité des habitats pour la faune aquatique.

Les quatre lauréats ont reçu une plaque honorifique et une toile créée par des artistes ayant remporté un concours organisé par l'Éco-Salon du lac Saint-Pierre. Une centaine de personnes ont assisté à la soirée de jeudi, sous la présidence d'honneur de soeur Estelle Lacoursière. L'argent recueilli dans le volet financement sera investi dans des projets de conservation des milieux naturels à Trois-Rivières, ainsi que pour la sensibilisation et l'éducation des collectivités au développement durable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer