Fluoration: la Coalition revient à la charge

La Coalition trifluvienne pour une eau très saine... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

La Coalition trifluvienne pour une eau très saine a interpellé, notamment par l'entremise de Robert Duchesne, les dirigeants de l'Agence de santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec, pour qu'elle freine le processus de fluoration de l'eau potable à Trois-Rivières.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Pour une troisième fois au cours des dernières années, la Coalition trifluvienne pour une eau très saine (CTETS) s'est invitée à la séance publique du conseil d'administration de l'Agence de santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec afin de demander à ses dirigeants d'intervenir pour mettre un frein au processus de la fluoration de l'eau potable à Trois-Rivières.

Menés par Philippe Giroul, une dizaine de membres de la CTETS ont rappelé leur désir que l'Agence exige du ministère de la Santé qu'il recommande à la Ville de Trois-Rivières d'annuler le traitement de fluoration et qu'il mette fin au programme de subvention servant à l'application de la fluoration.

De plus, la CTETS souhaite que le gouvernement se tourne davantage vers la promotion de l'éducation bucco-dentaire et alimentaire plutôt que la fluoration, en plus de proposer la gratuité des soins dentaires jusqu'à l'âge de 18 ans.

Membre de la CTETS, Robert Duchesne a pour sa part dénoncé le manque de consultation populaire dans le dossier de la fluoration de l'eau potable. Il a de plus profité de l'occasion pour rappeler que la CTETS avait recueilli plus de 5000 signatures à Trois-Rivières défavorables à l'application de ce procédé dans le réseau d'eau potable municipal.

Mercredi, le conseil d'administration de l'Agence s'est contenté de recevoir les documents de la CTETS, sans émettre de commentaire particulier. Le vice-président Yves Tousignant a néanmoins indiqué à M. Giroul que le conseil d'administration allait donner suite à cette intervention.

Rappelons que le dossier rebondira à la prochaine séance du conseil municipal de Trois-Rivières, lundi, puisque la Ville devra se prononcer sur un règlement d'emprunt devant permettre d'adapter son système de distribution d'eau potable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer