La Marina de Batiscan rappelée à l'ordre

La marina de Batiscan.... (Photo: Archives, Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

La marina de Batiscan.

Photo: Archives, Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Plante
Le Nouvelliste

(Batiscan) À la suite d'une plainte reçue le printemps dernier, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques vient d'ordonner au propriétaire de la Marina de Batiscan, Mario Lacombe, de procéder à la remise en état du littoral de la rivière Batiscan.

Des travaux de remblayage ont en effet été effectués en mai 2012, sur une superficie de 2 500 m2 sur le littoral de la rivière Batiscan, en contravention de la Loi sur la qualité de l'environnement.

Puisque aucune remise en état du site n'a été réalisée à ce jour, le ministère a ordonné de réaliser les travaux requis en vertu de l'article 114 de la LQE, soit de retirer le remblai du littoral, de restaurer la végétation naturelle et de stabiliser l'aménagement en utilisant une technique de génie végétal.

À terme, les travaux ordonnés par le ministère permettront de remettre le lieu touché dans un état se rapprochant de celui où il était avant que ne soient amorcés les travaux.

Au ministère, on confirme que le propriétaire de la marina a déjà soumis un plan de remise en état de la végétation qui a été jugé satisfaisant. Un suivi serré sera toutefois effectué jusqu'en 2016 afin de s'assurer du retour de la végétation appropriée aux rives du cours d'eau.

Rappelons que cette marina a connu des développements importants aux cours des dernières années d'abord sous Patrick Leroux. En 2008 ce dernier y implantait un système d'épuration des eaux.

Par la suite des quais y furent aménagés pour accueillir jusqu'à 80 bateaux, tandis que le restaurant- pavillon d'accueil était complètement rénové. Enfin, plusieurs emplacements furent ajoutés au camping adjacent. Entre-temps, la propriété a été vendue à Mario Lacombe. Aucun des travaux exigés par le ministre ne vient compromettre ces investissements de plusieurs centaines de milliers de dollars.  Il n'a pas été possible de parler à M. Lacombe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer