Wemotaci inaugure son école primaire

C'était un grand jour pour la communauté atikamekw...

Agrandir

C'était un grand jour pour la communauté atikamekw alors que l'école, qui a nécessité des investissements de 9,7 millions, a été officiellement inaugurée.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Wemotaci) La rentrée des classes sera particulièrement spéciale cette année pour des dizaines de jeunes de Wemotaci. Après des années de misère dans divers bâtiments en roulottes, les élèves du primaire seront tous réunis sous un même toit dans la toute nouvelle école Seskitin. C'était un grand jour pour la communauté atikamekw alors que l'école, qui a nécessité des investissements de 9,7 millions, a été officiellement inaugurée.

Sous le regard ébahi des jeunes de la communauté, le nouveau chef de Wemotaci a officiellement ouvert les portes de cette nouvelle institution, qui, espère-t-il, donnera le goût aux jeunes d'apprendre.

 

«C'est un événement particulier, un événement historique. On a beaucoup d'enfants qui sont partis vers l'extérieur, parce que l'autre école n'était pas fonctionnelle, pas assez grande. Maintenant, avec cette nouvelle école, on espère attirer ces enfants-là. [...] On essaie du mieux qu'on peut de maximiser les ressources qu'on a pour avoir une meilleure qualité d'éducation pour nos enfants»

 

La nouvelle école accueillera plus de 210 élèves pour sa première année d'ouverture, ils seront répartis sur 18 classes, de la pré-maternelle jusqu'à la 6e année. Ils comptent aussi 10 bureaux pour les services professionnels, 4 bureaux administratifs, une bibliothèque communautaire, un gymnase rénové et adapté pour l'organisation de divers événements culturels, sociaux, sportifs, artistiques et communautaires.

 

Rappelons que l'école primaire Seskitin a été désuète et abandonnée en raison d'un problème criant de moisissure pendant plusieurs années avant qu'on annonce sa reconstruction en 2013. Une annonce qui s'était faite, alors que David Boivin était le chef de la communauté. Il était d'ailleurs sur place pour constater le résultat.

 

«C'est un très grand soulagement et une fierté. On la ressent cette fierté-là dans la communauté. Les gens ont fait des sacrifices pendant toute la construction, mais surtout les enfants. On a un beau résultat. Il faut voir ces jeunes-là avec leur sourire et leurs yeux qui brillent. On espère que ça va aider à l'apprentissage des enfants, maintenant ils ont un environnement adéquat», a mentionné, l'ancien chef David Boivin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer