Derniers préparatifs pour le transfert des écoliers du Rucher au Mont-Bénilde

Les enseignants et le personnel ont passé la... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Les enseignants et le personnel ont passé la journée de vendredi à préparer les nouvelles salles au Mont-Bénilde.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Bécancour) Les enseignants et le personnel de l'école Le Rucher de Saint-Sylvère étaient à pied d'oeuvre, vendredi, pour recevoir et placer le mobilier et le matériel scolaire au quatrième étage du Faubourg Mont-Bénilde. Ces derniers travaillent depuis le 23 août à reconstruire patiemment des milliers de pictogrammes et à refaire des milliers de feuilles plastifiées qui ont brûlé dans l'incendie de l'école primaire, le 16 août.

L'opération se poursuivra mardi, au retour du long congé.

La Commission scolaire de la Riveraine avait parlé d'un retour en classe le 5 septembre. Ce sera plutôt le mercredi 6 septembre, a-t-elle annoncé vendredi après-midi.

C'est tout de même un record d'efficacité, dans les circonstances. La Commission scolaire a d'ailleurs tenu à souligner le travail de son personnel, mais aussi des entrepreneurs en construction et leurs sous-traitants qui ont aménagé en un temps record des cloisons, des lavabos, des toilettes adaptées et des salles.

À 13 h 30, 15 h 30 et de 18 h 30 à 20 h, les parents et les élèves pourront visiter les nouveaux locaux adaptés aux besoins spéciaux de leurs enfants.

Rappelons que la situation avait fait l'objet d'un vaste élan de solidarité dans la communauté scolaire. Une page Facebook avait été ouverte à la suite du sinistre par Marie-Pier Jutras, pour rallier tous ceux et celles qui voulaient faire des dons de temps, de meubles, de jouets, de livres et autres objets nécessaires aux enseignants de cette école spéciale.

Mme Jutras indique que 360 personnes se sont inscrites sur la page, ce qui a permis des échanges fructueux entre les membres dans le cas de besoins particuliers.

Mme Jutras est technicienne en éducation spécialisée pour la Commission scolaire de la Riveraine, mais elle a déjà travaillé à l'école du Rucher, d'où son intérêt pour la cause, dit-elle.

C'est que le matériel utilisé par le personnel, dans cette école, a souvent été fait à la main pour les besoins très précis des enfants. «Ce ne sont pas des choses qui s'achètent en magasin. C'est fait à la main et c'est long à monter», dit-elle.

Le groupe attendra que les classes débutent et sera prêt à fournir une foule de choses dont les enseignants auront besoin au fur et à mesure que l'année scolaire avancera.

Les établissements scolaires, garderies et même des citoyens ont aussi fait des dons pour aider l'équipe-école à reconstruire son matériel, indique la Commission scolaire qui en est fort reconnaissante.

Le service du transport scolaire débutera officiellement le 7 septembre pour ces élèves qui feront une rentrée progressive différentiée dans chacun des groupes. Les parents seront informés par courriel des modalités de cette rentrée.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer