Pizza et humour pour raccrocher les jeunes

Une activité est organisée à l'île Saint-Quentin pour... (Archives)

Agrandir

Une activité est organisée à l'île Saint-Quentin pour tenter de raccrocher les décrocheurs.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Même si elle améliore sans cesse le taux de diplomation de ses élèves depuis quelques années, jusqu'à atteindre 77 % en date de 2015 (données le plus récentes), la Commission scolaire du Chemin-du-Roy continue d'intensifier ses interventions pour aller rechercher ceux et celles qui ont quitté l'école secondaire sans papier car, vu autrement, c'est tout de même près du quart des jeunes, au secondaire, qui n'arrivent toujours pas au fil d'arrivée.

L'humoriste Simon Gouache... (La Presse) - image 1.0

Agrandir

L'humoriste Simon Gouache

La Presse

«On cible un taux de réussite scolaire de 83 % d'ici 2020», indique Sophie Houle, directrice adjointe des Services éducatifs. La Commission scolaire se compare déjà avantageusement aux données pour la Mauricie qui sont de 75,2 % et de 74,9 % pour le Québec, signale Anne-Marie Bellerose, conseillère en communications.

Au cours des dernières années, les conseillers en orientation logeaient des appels aux élèves qui avaient abandonné en cours de route afin de leur présenter des options qui leur permettraient d'avoir un diplôme en poche pour affronter la vie.

Cette année, la Commission scolaire a décidé d'accentuer sa démarche.

Au lieu de se contenter d'un simple appel, elle organise en effet une activité à l'île Saint-Quentin, ce mercredi, ou l'humour, la pizza et de bonnes discussions sur l'avenir académique s'entremêleront dans le cadre d'un 5 à 7 sympathique.

On y attend pas moins de 70 jeunes de 16, 17 et 18 ans qui ont quitté les bancs d'école.

Au cours de la rencontre, les participants assisteront à un spectacle de l'humoriste Simon Gouache qu'on a pu voir dans des émissions comme Prière de ne pas envoyer de fleurs, Un gars le soir et dans plusieurs Galas Juste pour rire.

Autour d'une pizza, les jeunes pourront aussi dialoguer avec des conseillers en orientation de la Commission scolaire et avec des membres de l'équipe du Carrefour Jeunesse-Emploi.

On leur présentera alors des possibilités de terminer leur formation générale ou de se diriger dans une des formations professionnelles offertes à Bel-Avenir ou à Qualitech ou encore de fréquenter l'école Avenues-Nouvelles, mieux adaptée aux besoins de certains.

La Commission scolaire «veut aller les chercher un par un», indique Mme Houle.

Cette dernière croit que la cible de 83 % de réussite scolaire d'ici 2020 est «réaliste» et précise que les directions des écoles primaires du territoire ont été sensibilisées à travailler sur cette question dès l'arrivée de enfants dans le milieu scolaire.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer