C'était l'heure de la rentrée à la Riveraine

Le petit Mathis était de toute évidence très... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le petit Mathis était de toute évidence très heureux de faire son entrée à la maternelle de l'école Beauséjour de Saint-Grégoire, jeudi, en compagnie de sa maman, Jade Perreault.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Nicolet) C'était la rentrée, jeudi, à la Commission scolaire de la Riveraine.

Une rentrée mère-fille, à la Commission scolaire de... (Photo: Francois Gervais) - image 1.0

Agrandir

Une rentrée mère-fille, à la Commission scolaire de la Riveraine, pour la petite Mylhia Paquin qui amorçait, jeudi, sa maternelle à l'école Beauséjour, alors que sa maman Véronique est de retour à l'école en tant qu'enseignante.

Photo: Francois Gervais

Les différentes écoles de ce territoire ont accueilli 4658 enfants du préscolaire, de maternelle, du primaire et du secondaire.

On compte 450 enfants de niveaux préscolaire et maternelle, 2583 pour le primaire et 1625 élèves au secondaire. La Commission scolaire compte donc 35 élèves de plus que l'an dernier. Cet ajout lui vient surtout du niveau primaire.

Notons que la Riveraine est traditionnellement la première commission scolaire de la région à commencer les classes, mais elle est aussi la première à fermer les livres, au mois de juin.

La présidente du conseil des commissaires, Marjolaine Arsenault, prévoit que ça «sera un belle année parce qu'il y a eu un peu de réinvestissement en éducation. Ça donne un souffle», dit-elle.

«Il y aura des investissements en immobilisation et du côté du soutien aux élèves», surtout du côté des plus défavorisés, explique-t-elle.

Autre bonne nouvelle à la Riveraine, les rumeurs de fusion avec une autre commission scolaire sont maintenant choses du passé. Rappelons que le gouvernement libéral avait demandé à diverses commissions scolaires, dont la Riveraine, d'analyser la question. «Probablement qu'ils ont compris que ce n'est pas ça qui va amener plus de services aux élèves», analyse Mme Arsenault.

Notons que dans la région, l'école Vision de Trois-Rivières a amorcé l'année scolaire le 24 août et le Collège Notre-Dame-de-l'Assomption, le 25 août. La Commission scolaire de l'Énergie démarre les classes le 30 du mois courant et celle du Chemin-du-Roy emboîtera le pas le 1er septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer