École Beausoleil de Pointe-du-Lac: huit nouvelles classes dès septembre

Claude Lessard, président de la Commission scolaire et... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Claude Lessard, président de la Commission scolaire et Mario Tessier, directeur de l'école Beausoleil de Pointe-du-Lac.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les travaux d'agrandissement de l'école Beausoleil vont bon train dans le secteur Pointe-du-Lac et la Commission scolaire du Chemin-du-Roy assure que les huit nouvelles classes seront prêtes pour la rentrée de septembre.

Le chantier est complété actuellement à 40 %. Cet agrandissement, totalisant 1020 mètres carrés et subventionné par Québec à hauteur de 3,5 millions $, sera l'occasion de procéder à une répartition différente des élèves.

Présentement, le préscolaire loge à l'école Beausoleil tandis que le premier cycle, 1re année et 2e année, évolue au pavillon Notre-Dame.

L'an prochain, l'organisation scolaire fera en sorte que le pavillon Notre-Dame accueillera tout le préscolaire tandis que le primaire, de 1re à 6e année, va être à Beausoleil, indique la responsable des communications, Anne-Marie Bellerose.

Présentement, 669 élèves fréquentent l'école. L'an prochain, ils seront 701, dit-elle.

La croissance démographique apporte entre 15 et 25 élèves de plus par année dans l'établissement depuis cinq ans. Comme l'explique Laurent Cabana, directeur des ressources matérielles, l'agrandissement aura une capacité de quelque 200 élèves et saura répondre aux nouveaux besoins.

On comptera quatre classes au rez-de-chaussée et quatre autres classes à l'étage. Les espaces comprendront aussi des vestiaires et une salle mécanique.

Rappelons que la Commission scolaire demandait cet agrandissement depuis deux ans et le feu vert lui a été donné en juin, l'an dernier.

Diane Blais, responsable du chantier de Pointe-du-Lac, indique que l'agrandissement sera chauffé et climatisé par un système aérothermique. Les élèves auront donc moins chaud en juin et en septembre.

Selon elle, c'est la seule école de la commission scolaire qui possède un tel système.

L'agrandissement devrait être prêt le 15 août.

L'uniforme obligatoire pour septembre 2016

C'est officiel, les quelques 700 élèves attendus à l'école de Pointe-du-Lac pour l'année scolaire 2016-2017 seront soumis au port d'un uniforme. Une résolution a été adoptée lors de la dernière réunion du conseil d'établissement, la semaine dernière, pour confirmer la décision qui avait été annoncée à la fin de l'année 2014-2015, mais contestée par la suite par un groupe de parents.

En juin 2015, il avait été entendu que les élèves des deux établissements de l'école de Pointe-du-Lac (Beausoleil et Notre-Dame), pourraient porter le chandail, la tunique et la veste de la collection vestimentaire de façon optionnelle pour l'année 2015-2016, et que la consigne deviendrait obligatoire pour l'année suivante. Le projet maintenait la liberté quant au pantalon ou à la jupe portée avec le haut uniformisé.

Auparavant, un sondage avait été réalisé auprès des parents pour évaluer l'intérêt d'adopter l'uniforme. Parmi les 83 % des parents qui s'étaient prononcés, 60 % s'étaient dits favorables à l'idée. Par contre, des parents ont par la suite émis des réserves quant à la mesure annoncée. «Certains parents disaient que le sondage n'était pas clair», indique M. Tessier en expliquant les justifications derrière le volte-face.

«Le texte du sondage disait que: ''Le conseil d'établissement de l'école de Pointe-du-Lac désire réaliser un sondage afin de mesurer l'intérêt des parents à l'égard du port de l'uniforme à l'école. [...] Cette démarche de consultation fait suite à des demandes de certains parents. Votre opinion à ce sujet est très importante. C'est à partir des résultats de ce sondage que le conseil d'établissement de l'école prendra sa décision quant au port ou non de l'uniforme pour l'année 2016-2017''», cite M. Tessier, en ajoutant que: «La question ne pouvait pas être plus claire que ça».

Des parents ont orchestré une démarche de contestation sur Facebook et en passant de porte en porte. Une pétition a été déposée au conseil d'établissement. «Il y a eu deux séances du conseil d'établissement auxquelles les parents ont pu s'exprimer et déposer leur pétition. Avec toutes les informations en mains, les membres du conseil ont maintenu l'orientation de juin 2015», note le directeur de l'école.

Parmi les arguments invoqués, outre celui de la non-clarté du sondage, certains parents ont jugé les coûts de l'uniforme «excessifs». On parle de 21 $ pour un polo à manches courtes, 24 $ pour un polo à manches longues, 28 $ pour la tunique et 30 $ pour la veste, taxes incluses.

Une politique de soutien aux familles plus démunies ou ayant plus de deux enfants à l'école a été établie. Un service de friperie sera aussi proposé pour permettre aux parents de revendre les vêtements en bon état à moindre coût pour ceux qui les rachèteront.

La firme Flip Design, de Drummondville, a été choisie pour ses prix compétitifs et pour le fait que sa production soit entièrement réalisée sur place.

Parmi les arguments invoqués, outre celui de la non-clarté du sondage, certains parents ont jugé les coûts de l'uniforme «excessifs».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer