UQTR: un nouveau recteur et un C.A. enfin complet

Daniel McMahon... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Daniel McMahon

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La nomination de Daniel McMahon à titre de recteur de l'Université du Québec à Trois-Rivières devrait être annoncée mardi alors qu'un conseil des ministres est sensé être tenu juste avant le départ du premier ministre Philippe Couillard à Davos pour le Forum économique mondial.

M. McMahon n'arriverait pas seul, selon des informations obtenues de source sûre par Le Nouvelliste.

Contrairement à une information véhiculée par des médias, il y a quelques jours, le conseil des ministres en profiterait en effet non pas pour faire des changements chez les cadres supérieurs de l'UQTR, mais plutôt pour faire plusieurs nominations qui permettront de combler enfin certains postes vacants au conseil d'administration.

En date du 18 janvier dernier, quatre postes au conseil d'administration n'étaient toujours pas occupés, soit deux représentants socioéconomiques, un professeur et une fonction de direction d'enseignement et de recherche.

Le mandat de trois des membres du CA actuel est aussi échu depuis décembre 2014.

Notons que le poste de secrétaire général est aussi toujours occupé par intérim.

Au total le conseil d'administration devrait compter 16 membres auxquels se joignent quatre observateurs extérieurs, deux vice-recteurs et le secrétaire général.

Rappelons que Daniel McMahon fut le seul candidat à postuler pour le rectorat de l'UQTR qui est occupé par intérim par André G. Roy depuis la démission de Nadia Ghazzali, en mai 2015, à la suite de la publication d'un rapport dévastateur de la Vérificatrice générale du Québec sur l'administration de l'UQTR.

Daniel McMahon, président de l'Ordre des comptables professionnels agréés du Québec, a rencontré la communauté universitaire en novembre afin d'expliquer les motifs de sa candidature.

Certains sondages internes réalisés par la suite ont démontré que la candidature de cet ancien professeur titulaire et ancien membre du conseil d'administration de l'UQTR était acceptée par la majorité.

Dans son plus récent bulletin mensuel, Le Point d'ancre, le Syndicat des professeur(e)s de l'UQTR souhaitait déjà la bienvenue à M. McMahon au sein de l'établissement à titre de recteur.

Le Syndicat lui offre son «appui indéfectible lorsqu'il sera question de favoriser le développement de l'enseignement et de la recherche», indique-t-on dans la publication en question.

La tâche du nouveau recteur s'annonce très difficile puisque l'établissement prévoit faire un déficit d'opération de 10 millions $ en 2015-2016 et un autre, tout aussi grand, en 2016-2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer