Appuis à McMahon: des résultats au compte-gouttes

Daniel McMahon... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Daniel McMahon

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les résultats du vote maison organisé par les syndicats concernant la candidature de Daniel McMahon au rectorat, ont commencé à sortir au compte-gouttes lundi.

Rappelons que les syndicats font cette démarche parce que le siège social de l'Université du Québec tient à conserver ses résultats secrets jusqu'à la nomination.

Du côté du Syndicat du personnel professionnel, 87 % des répondants sont en faveur de cette candidature puisque 59 % sont très favorables et 28 % sont favorables. Seulement 6 % étaient plutôt défavorables ou très défavorables. Notons que seulement le tiers de professionnels ont pris part à la consultation, toutefois.

Du côté des professeurs, l'enthousiasme est moins fort. Néanmoins, 62 % des répondants sont en faveur de la candidature de M. McMahon, soit 38 % très favorables et 25 favorables.

Les personnes défavorables et très défavorables comptent pour 28 % des répondants.

Fait intéressant, l'appréciation des professeurs passe dans les catégories très favorables et favorables chez ceux et celles qui ont assisté à la présentation du candidat. Les professeurs qui occupent un poste de direction, eux, sont favorables et très favorables à 66 %.

Notons que 216 des 400 professeurs ont répondu au sondage.

Les résultats sont d'autant plus intéressants que dans les coulisses, on apprend que certains professeurs ne sont pas favorables à la candidature de M. McMahon à la tête de l'Université parce qu'il ne détient pas de doctorat. Ils craignaient donc qu'il ne comprenne pas les besoins et les considérants reliés à la recherche.

Rappelons que Daniel McMahon avait demandé un vote fort à la communauté universitaire lorsqu'il est venu se présenter pour offrir ses services.

La commission des études et le conseil d'administration de l'UQTR se réuniront le 7 décembre afin de prendre connaissance des résultats de la consultation officielle menée par l'UQ et de formuler un avis au comité de sélection du siège social.

La décision sera alors déposée à l'Assemblée des gouverneurs avant d'être acheminée au Conseil des ministres. Si le choix est rejeté, pour une raison ou pour une autre, un nouvel appel de candidatures devra être lancé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer