UQTR: un léger surplus pour 2014-2015

L'Université du Québec à Trois-Rivières.... (Photo: François Gervais)

Agrandir

L'Université du Québec à Trois-Rivières.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'UQTR a finalement terminé son exercice financier de l'année 2014-2015 avec un léger surplus et non avec un déficit tel qu'elle le craignait il y a quelques mois à peine.

«Les nouvelles sont bonnes. Malgré qu'il y ait eu un déficit, l'an dernier, compte tenu que nous avions des surplus de cumulés et en fonction des ajustements que l'on fait année après année en se basant sur les règles budgétaires du ministère, on arrive finalement à équilibrer le tout», indique le recteur intérimaire, André G. Roy.

Le déficit d'opération de 2015-2015 est de 4,3 millions $ et le surplus accumulé de 2,6 millions $, surplus qui fut appliqué au déficit.

Une modification comptable à l'annexe C des professeurs de 1,6 million $ permet d'atteindre l'équilibre, voir un léger surplus. «Le ministère nous a permis d'appliquer les règles comptables comme les autres universités parce qu'on ne le faisait pas ici. Donc on applique la même chose que ce qui se fait à l'Université du Québec à Montréal, notamment et à l'Université Laval», dit-il. Ces règles, dit-il, «répondent aux normes comptables du ministère.»

En se rendant conforme aux règles, explique le recteur, la fameuse annexe C de la convention collective des professeurs a changé de case comptable et n'est plus considérée comme un passif ordinaire. L'annexe C, c'est une ressource financière créée par les professeurs à laquelle ces derniers ont accès pour payer certains besoins pédagogiques comme du matériel ou des voyages d'étude. Ce sont des fonds départementaux qui appartiennent aux professeurs.

La façon de placer l'annexe C dans les équations comptables de l'UQTR n'était pas adéquate. «Cette année, les gens ont découvert cette anomalie», indique le recteur.

«On a demandé des avis. On voulait être sûr qu'on faisait les choses correctement. On a donc demandé des avis à Raymond Chabot et un avis légal également. C'est important qu'on fasse les choses selon les règles», plaide M. Roy. «Les fonds de l'annexe C sont toujours réservés aux fins pour lesquelles ils existent», insiste le recteur.

«L'annexe C, ce sont des sommes d'argent qui sont réservées, cumulées par les professeurs, réservées pour les professeurs à l'intérieur des fonds départementaux qui n'appartiennent pas aux professeurs en tant que telles, mais qui sont réservées pour eux», explique-t-il. Il ne s'agit donc pas d'un passif pour l'UQTR comme le sont, par exemple, les vacances. Le 1,6 million $ qu'elle contient «avait été mis dans la mauvaise colonne», dit-il.

En redressant cette anomalie comptable, l'UQTR termine son exercice financier de la bonne couleur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer