Moyens de pression au Cégep: une mesure de «ralentissement administratif» adoptée

Le Cégep de Trois-Rivières.... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Cégep de Trois-Rivières.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Au lendemain du vote d'un mandat de grève du personnel enseignant du Collège Shawinigan, l'Intersyndicale du Cégep de Trois-Rivières a pour sa part annoncé mercredi l'adoption d'une position commune de ralentissement administratif.

Les membres des syndicats des professeurs, du personnel de soutien et des professionnels ont convenu de refuser de participer à une majorité de comités paritaires et de ne pas répondre aux consultations lancées par la direction.

Le président du Syndicat du personnel de soutien, Olivier Normandin, explique que «ce moyen de pression vient s'inscrire dans le cadre du processus de négociation du secteur public entrepris au Québec depuis plusieurs mois». Rappelons que les employés du secteur public sont privés de contrat de travail depuis l'échéance de la convention collective 2010-2015, le 31 mars dernier.

Les membres ont convenu de refuser de participer à une majorité de comités paritaires

Le président du Syndicat des professeurs, Jean Fournier, ajoute que ce ralentissement administratif vise à «accentuer la pression sur la partie patronale tant au local qu'au national, afin de faire débloquer certains travaux ou encore de permettre l'accélération d'un processus plutôt lent, pourtant initié il y a plus de10 mois».

Les trois unités regroupées dans l'Intersyndicale du Cégep de Trois-Rivières prévoient déjà d'autres activités de visibilité ou de perturbations dans ce qui reste du mois de septembre et en octobre.

Des assemblées de vote pour l'obtention de mandats de grève sont aussi à l'agenda le23 septembre pour le Syndicat des employés de soutien et le 25 septembre pour celui des professeurs.

Le Syndicat des employés de soutien réunit 160 employés (techniciens, ouvriers, personnel administratif), celui des professionnels regroupe une quarantaine de membres (travailleurs sociaux, psychologues, orthopédagogues, aides pédagogiques individuelles, conseillers d'orientation, etc.) et celui des professeurs chapeaute 425 membres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer