Grève sociale au Cégep de Trois-Rivières le 1er mai?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Les membres du Syndicat des enseignants du Cégep de Trois-Rivières se prononceront ce vendredi sur la possibilité de se joindre au mouvement de grève sociale prévu pour le1er mai, fête nationale des travailleurs au Québec.

Les membres de l'Association générale des étudiants tiendront pour leur part une assemblée générale à 11 h 35, le 23 avril, afin de déterminer s'ils emboîteront eux aussi le pas dans ce mouvement initié en Estrie, a confirmé hier la secrétaire-comptable de l'AGE, Jaimy Granados.

Cela «pourrait nous amener syndicalement à vouloir solidairement, le 1er mai, exprimer un message au sujet de l'austérité. C'est un message plus large que le processus de négo», a expliqué hier le président du Syndicat. «Ce n'est pas une grève dans le contexte des négos», précise-t-il.

«C'est un courant qu'a lancé un cégep et actuellement, il est assez répandu», dit-il. «Une quinzaine de cégeps seraient en grève. Les mandats vont se prendre ici et là. C'est un mouvement qui fait tache d'huile auprès d'autres mouvements sociaux», ajoute M. Fournier.

Rappelons que le Cégep de Trois-Rivières fait face à des compressions budgétaires de 1,7 million $.

Du côté du Syndicat des enseignantes et enseignants du Collège Shawinigan, on prévoit une rencontre avec les membres à ce sujet mardi prochain, indique le président, Luc Vandal.

Quant aux membres de l'Association générale des étudiantes et étudiants, aucune résolution en ce sens n'a été prise lors d'une assemblée tenue lundi, indique le coordonnateur, Pierre Huot.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer