Une deuxième école internationale devrait voir le jour à Trois-Rivières

C'est à l'école Le Point Tournant du secteur... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

C'est à l'école Le Point Tournant du secteur Cap-de-la-Madeleine que pourrait être installée la deuxième école internationale.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La croissance du nombre de demandes d'admission à l'École primaire d'éducation internationale incite la direction de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy à préparer un projet pour une deuxième école du genre, un projet qui sera soumis au vote des commissaires lors de l'assemblée du conseil qui aura lieu mercredi soir.

L'école le Point-Tournant du secteur Cap-de-la-Madeleine est ciblée pour accueillir ce projet d'école primaire en éducation internationale. Cette école regroupe des ateliers d'exploration pour guider des élèves vers la formation professionnelle. La bâtisse sera libre dès la prochaine rentrée scolaire, étant donné que ces programmes seront rapatriés par les centres de formation professionnelle.

«Nous avons 80 places disponibles à la maternelle de l'École primaire d'éducation internationale et on a reçu plus de 160 inscriptions, confirme Ginette Masse, directrice des services éducatifs à la commission scolaire. Les parents aiment beaucoup les écoles à projets particuliers, Nous avons beaucoup de demandes pour les écoles Jacques-Hétu (musique), Jacques-Buteux (anglais) et Saint-Sacrement (école alternative). C'est la même chose pour le programme d'éducation internationale.»

Le projet prévoit que l'école de la rue Saint-Alphonse deviendrait une école en éducation internationale pour les élèves de maternelle, de première et de deuxième année.

Autour de 80 élèves fréquenteraient cette nouvelle école. Par la suite, les niveaux supérieurs seraient graduellement ajoutés afin de permettre aux élèves de poursuivre leur cheminement au sein de la même école.

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy était aussi confrontée à un autre heureux problème. Les prévisions de clientèle dans le secteur Cap-de-la-Madeleine indiquent que les écoles seront à pleine capacité à court terme.

Un redécoupage des bassins d'élèves a même été analysé avant que l'option de plancher sur ce projet d'école soit mise de l'avant.

Environ 400 élèves de la maternelle à la sixième année sont à l'École primaire d'éducation internationale. Il y en avait 320 lors de l'année scolaire 2013-2014.

Advenant la réalisation du projet, cette école sera indépendante de celle du boulevard des Forges.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer