12,8 millions $ pour la rénovation des écoles de la Mauricie

Le député de Champlain, Pierre-Michel Auger faisait lui... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le député de Champlain, Pierre-Michel Auger faisait lui aussi l'annonce dans sa circonscription d'une aide de 12,8 M$ aux établissements scolaires de la Mauricie. Sur notre photo, Réjean Hivon, commissaire, Hélène Corneau, directrice générale de CSCDR, Claude Lessard, président de la CSCDR, Jean-Pierre Bordeleau, directeur de l'école secondaire Le Tremplin et de l'école primaire École De Verchères, et Pierre-Michel Auger.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Plante
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les commissions scolaires de l'Énergie, du Chemin-du-Roy et Central Québec, se partageront 12,8 M$, une somme qui doit les aider à maintenir leurs écoles en bon état. L'annonce a été faite, lundi, par le ministre responsable de la région, Jean Denis Girard, au nom du ministère de l'Éducation.

La Commission scolaire de l'Énergie recevra 4 872 651 $, la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, 7 334 071 $, et Central Québec, 604 040 $. Le communiqué officiel détaille les subventions versées aux écoles de façon on ne peut plus politique, soit par circonscription.

En ces temps d'austérité, aucun grand chantier n'est prévu sinon des travaux de rénovation, comme la réfection des murs extérieurs de l'Académie des Estacades, (685 000 $) de loin le projet de le plus important. On note aussi la réfection de la toiture de l'école secondaire Le Tremplin, de Sainte-Geneviève-de-Batiscan (500 000 $), des murs extérieurs du CDC Chemin-du-Roy (450 000 $), de la toiture de l'École secondaire l'Escale de Louiseville (400 000 $), l'installation de sanitaires à l'école Saint-Philippe de Trois-Rivières (350 000 $), pour ne nommer que les dossiers les plus importants.

Par voie de communiqué, le ministre Girard, qui se faisait le porte-parole de tous ses collègues députés, a déclaré que l'annonce d'hier «confirme la volonté de son gouvernement d'assurer la qualité de ces infrastructures pour offrir à la jeune relève tous les moyens de réussir dans un environnement qui lui permet de s'épanouir ici, en Mauricie».

Précisons que pour l'année 2014-2015, une enveloppe de 394,6 M$ est disponible pour des projets qui s'inscrivent dans le cadre de la mesure Maintien des bâtiments. Divers travaux, tels que la réfection de toitures, la mise aux normes de bâtiments, le remplacement de portes et de fenêtres, l'amélioration de systèmes de chauffage et la rénovation d'installations sanitaires pourraient ainsi être réalisés dans l'ensemble des commissions scolaires du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer