Des écoles primaires rénovées

Même s'il remercie le gouvernement du Canada pour...

Agrandir

Même s'il remercie le gouvernement du Canada pour sa contribution, dans le cadre du programme de maintien des infrastructures, qui a permis la réalisation des travaux correctifs à l'école Niska, qui date de 1969, le chef du Conseil des Atikamekw d'Opitciwan, Christian Awashish, estime qu'il y aura encore du chemin à faire dans un avenir proche.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(LA TUQUE) Ottawa a annoncé, jeudi, l'achèvement des travaux de rénovation majeurs à l'école primaire Simon P. Ottawa à Manawan et à l'école primaire Niska à Opitciwan. Ces travaux permettront aux élèves atikamekw d'apprendre dans un environnement plus sain et sécuritaire.

Le gouvernement a versé près de 1,4 million de dollars pour l'amélioration de l'infrastructure scolaire de l'école Simon P. Ottawa et 1,2 million de dollars pour celle de l'école Niska.

À Manawan, les travaux consistaient à rénover l'annexe du gymnase, à la réfection de l'enveloppe du bâtiment et au remplacement des fenêtres du secteur préscolaire. L'objectif étant de mettre à niveau les infrastructures et de prolonger leur durée de vie. Les travaux sont les mêmes à Opitciwan, en plus d'une réfection de toiture. L'école primaire Simon P. Ottawa compte près de 445 élèves de la prématernelle à la 6e année. L'école primaire Niska pour sa part en accueille environ 460 élèves.

«Notre gouvernement s'engage à appuyer des projets clés qui permettent aux Autochtones de tirer profit de la prospérité économique de notre pays. Une éducation en milieu d'apprentissage de qualité ainsi que la réussite scolaire des membres des Premières Nations contribuent à cette vision. Nous sommes fiers d'avoir appuyé ce projet d'infrastructures pour les Premières Nations de Manawan et Opitciwan et d'avoir ensemble fait en sorte que les élèves aient accès à un milieu d'apprentissage de qualité», a fait savoir le ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien, Bernard Valcourt.

Même s'il remercie le gouvernement du Canada pour sa contribution, dans le cadre du programme de maintien des infrastructures, qui a permis la réalisation des travaux correctifs à l'école Niska, qui date de 1969, le chef du Conseil des Atikamekw d'Opitciwan, Christian Awashish, estime qu'il y aura encore du chemin à faire dans un avenir proche.

«Avec le nombre de jeunes qui ne cesse d'augmenter et la nécessité de se doter d'infrastructures de qualité, l'agrandissement ou même, la construction d'une nouvelle école primaire au cours des prochaines années deviendra un incontournable. Cet établissement devra répondre à des besoins propres et des fonctionnalités dignes d'une école moderne. À ce titre, nous espérons l'appui et la contribution habituels du gouvernement du Canada dans le cadre de ce projet, et ce, dans un avenir rapproché», peut-on lire sur la page Facebook de M. Awashish.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer