L'école La Source rend-t-elle les enfants malades?

L'école La Source à Sainte-Cécile-de-Lévard.... (Photo: Commission scolaire de la Riveraine)

Agrandir

L'école La Source à Sainte-Cécile-de-Lévard.

Photo: Commission scolaire de la Riveraine

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Sainte-Cécile-de-Lévrard) Y a-t-il un problème entre les murs de l'école La Source de Sainte-Cécile-de-Lévrard qui pourrait causer sous peu sa fermeture pure et simple? C'est ce que saura prochainement la Commission scolaire de la Riveraine.

Des parents inquiets ont contacté Le Nouvelliste pour indiquer que leurs enfants revenaient de leur école avec des maux de tête et des étourdissements sans comprendre pourquoi. Ils croient qu'un problème avec le chauffage à l'huile pourrait en être la cause.

La responsable des communications à la Commission scolaire, Johanne Croteau, indique que les analyses faites jusqu'à présent permettent de mettre en doute cette affirmation. «Toute notre équipe des ressources matérielles est là-dessus», assure-t-elle. «La fournaise à l'huile est assez récente», dit-elle.

En 2012, toutefois, l'école La Source avait fait l'objet de nombreux travaux pour remédier à un problème d'infiltrations d'eau qui avait altéré un mur de bois.

«On avait eu une demande parce qu'un membre du personnel s'était dit incommodé», rappelle Mme Croteau. Désireuse de savoir si la qualité de l'air dans l'école pourrait être vraiment à l'origine du problème, la Commission scolaire avait fait faire une analyse de qualité de l'air.

Il avait fallu installer des déshumidificateurs industriels, désencombrer le sous-sol, installer des pompes submersibles pour empêcher les infiltrations d'eau. Un coupe-vapeur avait été installé au niveau du vide sanitaire, les gouttières avaient été réparées, les tuyaux isolés, les murs de brique vérifiés. Les murs de fondation en béton ont été isolés et un système de chauffage supplémentaire a été ajouté.

«En 2013, on n'a eu aucune plainte», indique Mme Croteau.

Toutefois, ils ont repris en 2014 avec certains enfants. La Commission scolaire en a été avisée le 20 octobre lors de la réunion du conseil d'établissement.

Selon Mme Croteau, ce sont quatre élèves qui éprouvent des problèmes de maux de tête et d'étourdissements. «Le commissaire du secteur a entendu dire qu'il y en avait six, mais la direction d'école nous disait quatre. Il semble qu'ils soient tous dans la même classe», dit-elle, ce qui laisse croire que le problème pourrait prendre son origine dans un secteur bien précis de l'école, en déduit la porte-parole.

La Commission scolaire a fait appel à une firme spécialisée qui a profiter de la journée pédagogique de vendredi pour aller inspecter les lieux. «Une nouvelle étude de la qualité de l'air va être faite», précise Mme Croteau. Les détails devraient être connus d'ici une semaine.

«S'il y a vraiment des problèmes avec la qualité de l'air et que ça peut être mauvais pour la santé des enfants, on va procéder à une fermeture technique de l'école La Source et on va envoyer les élèves à Saint-Pierre», indique Mme Croteau. «Les parents le savent. On leur a dit.»

Fermeture en vue?

L'école La Source vit parallèlement une autre problématique. Étant dotée d'un triple niveau, certains parents aimeraient bien qu'elle soit fermée et que les 42 élèves soient envoyés à l'école La Nacelle de Saint-Pierre-les-Becquets.

Un comité a déjà été mis sur pied pour étudier l'avenir de ces deux écoles.

«Présentement, il y a une analyse de fusion des écoles La Source/La Nacelle», indique Mme Croteau.

Finalement, il a été convenu que des discussions de fond doivent être faites par le biais d'audiences publiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer