Le SSM offrira des bourses d'accueil

Le sénateur Larry Smith, ancien président des Alouettes,... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Le sénateur Larry Smith, ancien président des Alouettes, a livré une conférence très appréciée des élèves du Séminaire Sainte-Marie, vendredi.

Photo: Émilie O'Connor

Partager

Sur le même thème

Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Des bourses d'accueil seront offertes aux élèves qui se seront démarqués de diverse manière, avant de faire leur entrée au secondaire au Séminaire Sainte-Marie (SSM), soit du côté des arts, d'un rayonnement communautaire, de leur rendement scolaire ou des sports.

L'idée a été lancée par les anciens du SSM et 10 000 $ ont été amassés, jusqu'à présent, pour ce projet.

Déjà, le Séminaire Saint-Marie consacre 25 000 $ par année pour aider les familles des élèves en difficulté de son école sans en faire toutefois la publicité.

L'arrivée de 10 000 $ pour la création de bourses d'accueil est très prometteuse puisque la sollicitation n'a été faite, pour l'instant, qu'auprès des anciens des 15 dernières années, signale le directeur, Marc St-Onge.

Ce dernier y voit là un autre exemple du dynamisme de son école qui participera d'ailleurs pour la deuxième fois, cette année, à la compétition de robotique FIRST® Québec.

Une trentaine d'élèves y prendront part, soit 20 pour la compétition et une dizaine pour les aspects marketing et gestion.

Le SSM est la seule école de la région à prendre part à ce concours fort exigeant puisqu'il demande un investissement de temps assez considérable.

Cette année, Delastek et ProTac seront les deux principaux commanditaires.

L'an denier, les commanditaires avaient fait preuve de beaucoup de motivation, a constaté M. St-Onge et n'ont pas hésité à consacrer de nombreuses soirées aux jeunes participants pour leur servir de mentors. Ingénieurs, machinistes, programmeurs, spécialistes du marketing, tous sont présents à divers moments des six semaines intensives nécessaires à construire et à mettre en opération les robots qu'il faut construire de toutes pièces.

Marc St-Onge ne tarit pas d'éloges pour cette compétition qui a des retombées fort importantes sur l'estime des jeunes et leur choix de carrière, dit-il.

Désireux de faire partager ses nombreuses passions avec les jeunes et de se faire connaître auprès d'eux, le SSM organise une journée portes ouvertes remplie d'activités pour les élèves de 5e et 6e années des écoles primaires de la région, le 16 novembre, de 9 h à 15 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer