Un maire libéré de sa cigarette

Il n'est jamais trop tard pour écraser. Le... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Il n'est jamais trop tard pour écraser. Le maire de Nicolet Alain Drouin a cessé de fumer 52 ans après avoir goûté à sa première cigarette.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste

(Nicolet) Alain Drouin, 65 ans, devait avoir une douzaine d'années lorsqu'il a grillé sa première cigarette en compagnie d'un voisin un peu plus âgé que lui.

Caché sous la galerie de la résidence familiale, le jeune Nicolétain de la rue Saint-André a tiré une première bouffée et ne s'est pas étouffé, même qu'il a aimé le goût du tabac roulé à la main. Beaucoup trop en fait. 

Une cigarette et le mal était fait. Ça lui aura pris 52 ans et de sérieux problèmes de santé avant d'écraser pour de bon.

***

C'était au début du mois de mai, lors de la soirée Tête d'affiche. Chaque printemps, cet événement chapeauté par Le Nouvelliste vise à reconnaître le dévouement de personnes engagées dans leur communauté.

En plus des lauréats sont notamment invités des représentants du milieu politique. C'est ainsi que le maire de Nicolet s'est retrouvé assis à ma table et qu'il s'est permis cette confidence entre le plat principal et le dessert...

«Lors du souper de l'an dernier, j'ai dû sortir trois ou quatre fois pour aller fumer. Mais le 30 juin prochain, ça va faire un an que j'ai arrêté.»

En disant cela, Alain Drouin avait le sourire fier et gêné de celui qui peine à croire qu'il a réussi. Devant mes félicitations, Monsieur le maire est demeuré modeste, prétextant que la vie ne lui a pas vraiment donné le choix d'éteindre définitivement.

Alain Drouin a beau être un homme public, peu de gens savent qu'il a connu des ennuis de santé au cours des dernières années.

En 2008, le politicien a reçu un diagnostic du cancer de la prostate, suivi, il y a trois ans, d'une hémorragie vésicale. Durant cette même période, M. Drouin a subi une coronarographie, une intervention consistant à lui placer un stent pour dilater des artères bloquées.

Peu importe les problèmes rencontrés, les médecins consultés lui ont tous dit la même chose, à une puff près. «Monsieur Drouin, il faudrait que vous arrêtiez de fumer.»

Plus facile à dire qu'à faire. «J'ai déjà fumé jusqu'à 25 cigarettes par jour, l'équivalent d'un paquet», précise celui dont la moyenne se situait entre 15 et 20 clopes quotidiennement. «J'étais encrassé», reconnaît Alain Drouin sans ménagement.

Le maire de Nicolet a continué de faire la sourde oreille, même en sachant que la cigarette peut causer le cancer de la prostate, entraîner des problèmes de vessie et augmenter les risques de maladies cardiovasculaires.

Sauf qu'au printemps 2015, son état de santé n'allait pas en s'améliorant. Une nouvelle visite chez le cardiologue s'est imposée avec un diagnostic qu'Alain Drouin n'attendait pas.

Son coeur vieillissait prématurément et dangereusement, réduisant du même coup son espérance et sa qualité de vie.

Il fallait procéder au remplacement de la valve aortique, une intervention impliquant d'ouvrir le sternum et d'arrêter le coeur pendant la durée de la chirurgie.

La valve d'origine pouvait être remplacée par une prothèse artificielle ou animale. Alain Drouin a suivi l'avis du médecin et y est allé pour cette dernière option.

«Ma valve provient d'un veau ou d'un porc. Ça fait curieux quand on y pense...», sourit-il alors que nous sommes attablés dans sa cuisine avec, en sourdine, une musique d'ambiance provenant du téléviseur.

Le maire de Nicolet a été opéré le 26 janvier 2016, mais voulant mettre toutes les chances de son côté et ne sachant pas à quel moment l'Institut de cardiologie de Montréal allait lui faire signe, M. Drouin avait cessé de fumer sept mois auparavant, soit le 30 juin 2015.

Certains optent pour les timbres à la nicotine, d'autres pour l'acupuncture, l'hypnose, le Zyban...

Alain Drouin s'est tourné quant à lui vers le traitement au laser et ça a marché plus vite qu'espéré. Il en est le premier étonné.

Deux séances et Monsieur le maire n'a jamais retouché aux deux paquets qu'il gardait au cas où. «Je les ai donnés», dit-il simplement. Quant à la cigarette électronique qu'il s'était procurée pour faciliter son sevrage, elle a pris la direction de la poubelle.

«Trois ou quatre jours après avoir arrêté de fumer, ma toux avait disparu!», raconte Alain Drouin avec grande satisfaction.

N'empêche, il a tout de même dû faire le deuil d'une relation qu'il entretenait depuis 52 ans avec la cigarette. Le Nicolétain a beau apprécier sa liberté retrouvée, il existe toujours en lui un manque, une sorte de sentiment de vide que le temps finira sans doute par combler.

***

Ses obligations municipales étant ce qu'elles sont, Alain Drouin était de retour à l'hôtel le 6 avril dernier, avant la fin de sa convalescence. Depuis, il a vendu son jumelé et s'apprête à déménager dans un logement à quelques rues de sa maison actuelle.

L'homme qui n'a pas de conjointe ni d'enfant a senti le besoin de changer de décor et d'alléger les tâches venant avec une propriété.

Alain Drouin ne cache pas que l'énergie n'est pas encore revenue au beau fixe depuis sa chirurgie cardiaque. «C'est normal. J'ai eu une grosse intervention», rappelle celui qui, depuis son retour au travail, se permet de déléguer davantage et de dire non quand son corps lui signale qu'il n'a pas la capacité de dire oui...

Sur ce, la question sur son avenir politique est inévitable, mais le maire se contente de répondre gentiment ce qu'il a déjà dit, à savoir qu'il n'a pas «d'annonce à faire»... Pas pour le moment.

Le 30 juin est à nos portes, une date qui symbolise un tournant et le début de l'été, une saison parfaite pour faire le bilan de la dernière année.

«J'ai hâte de voir ce que ce nouveau gars-là va faire», souligne Alain Drouin en parlant de lui comme d'un ami, un ancien fumeur qui a besoin de reprendre son souffle et d'écouter ce que son coeur a à lui dire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer