Soixante ans d'évolution au Centre Multi-Plus

De gauche à droite: Julie Fortier (membre du... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

De gauche à droite: Julie Fortier (membre du C.A), Pierre A. Dupont (membre du C.A), Sylvain Beaudry (vice-président du C.A), David Bouchard (directeur général) et Desmond James Burman (président du C.A) étaient présents au 60e anniversaire du Centre loisir Multi-Plus.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vincent Mongrain
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est sous le thème 60 ans de loisirs et de passions que le Centre loisir Multi-Plus a accueilli 120 personnes la semaine dernière afin de célébrer le plus récent anniversaire de l'établissement. L'événement visait notamment à dévoiler sa nouvelle image ainsi que son nouveau site Internet.

Selon Sylvie Houle, secrétaire administrative du Centre loisir Multi-Plus, il est primordial de compter sur une bonne équipe pour répondre à la demande qui ne cesse d'augmenter. 

«Notre force, c'est l'équipe. Le personnel travaille par secteur. Nous avons des responsables pour le secteur préscolaire, enfants et adolescents ainsi que pour celui adultes. Tout le monde met la main à la pâte. Il y a des bénévoles qui viennent nous aider, mais sinon nous avons environ 80 à 100 professeurs par session.»

Avec 9000 inscriptions et 1000 activités annuellement, le Centre tente tant bien que mal de concentrer tout cela à l'intérieur de ses murs, mais doit quelques fois faire appel à d'autres établissements. 

«Pratiquement toutes nos activités se déroulent ici. Parfois nous devons louer la piscine du Cégep ou celle du Centre de formation Bel-Avenir. Cependant, nous avons un projet d'agrandissement. Nous ne savons pas quand, mais cela va se faire éventuellement», mentionne Mme Houle.

Un lieu de rassemblement

Visant à offrir un service de loisirs accessible à la population de tout âge, le Centre Multi-Plus est devenu un véritable lieu de rassemblement. Il permet aux participants de développer un réseau social. 

«Le Centre met du soleil dans la vie des gens. Ils savent qu'ils vont faire une activité, ils savent qu'ils vont rencontrer des gens, qu'ils vont bouger et faire quelque chose qu'ils aiment. Il y a des gens qui arrivent 45 minutes, une heure avant leur activité. Ils vont s'asseoir dans la place d'accueil et ils jasent. Les gens sont contents, ils s'en vont à leurs cours en chantant. Nous sommes donc vraiment dans le collectif et le communautaire», explique le directeur général, David Bouchard. 

Pour permettre à un maximum de personnes de s'inscrire, la direction cible des plages horaires bien précises pour tous les utilisateurs du centre. 

«Notre programmation est influencée par notre clientèle. Au niveau des 50 ans et plus, ils sont plus disponibles les matins et les après-midis de semaine. Dès qu'on arrive en fin d'après-midi, les enfants et les adolescents arrivent. Les adultes sont plus souvent de soirs et de jours la fin de semaine», ajoute M. Bouchard.

Plusieurs rénovations

Bien qu'il ait changé de nom au fil des ans, le Centre loisir Multi-Plus (anciennement le Centre Notre-Dame-de-la-Paix) a toujours eu pignon sur la rue Jacques-De Labadie. Il a été inauguré en 1957 par les communautés religieuses.

Soucieuse de répondre aux besoins de sa clientèle, l'organisation du Centre n'a jamais hésité à moderniser la bâtisse. 

En 1993, elle a procédé à l'ajout d'un stationnement et de nombreux locaux destinés aux enfants de la Jouethèque, à l'administration et pour la tenue de différents ateliers. 

En 2000, une garderie a également ouvert ses portes.

Encore cette année, elle a profité de ce chapitre important dans son histoire pour réaliser plusieurs rénovations à l'intérieur de la bâtisse. Les salles de bain des hommes et des femmes ont été complètement rénovées. Des vestiaires et des douches ont aussi été ajoutés.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer