Des dégâts d'eau à répétition

Le sous-sol d'Alain Turcotte a été inondé pour... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Le sous-sol d'Alain Turcotte a été inondé pour une troisième fois en quelques années.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Notre-Dame-du-Mont-Carmel) Toute une surprise attendait Alain Turcotte et Lyne Perron à leur retour à la maison mardi après-midi, à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. C'est qu'en raison de la pluie abondante reçue en après-midi, leur sous-sol a été inondé pour une troisième fois depuis la construction de leur maison en 2009. Une situation que déplore le couple qui souhaite que la Municipalité apporte des solutions concrètes à leur problème le plus rapidement possible.

La famille Turcotte a l'habitude de devoir contenir des petites infiltrations d'eau dans leur sous-sol pendant l'année lorsque la pluie est abondante. Cette fois-ci, c'est plus d'un mètre d'eau qui attendait Alain Turcotte dans son sous-sol, à son retour du travail. Une infiltration qui s'est par la suite poursuivie pour une deuxième fois en une journée, soit à 20 h, mardi.

Pourtant, M. Turcotte est le seul citoyen de la rue des Érables à Notre-Dame-du-Mont-Carmel qui est aux prises avec ce problème d'infiltration. Ce problème s'explique en raison d'une dénivellation de la rue des Érables, de sorte qu'un vallon se retrouve vis-à-vis la résidence de M. Turcotte, ce qui permet l'accumulation de l'eau de tout le secteur, directement sur son terrain.

«Je trouve que ce n'est pas normal que ça soit moi qui absorbe l'eau de la rue au complet dans mon entrée d'eau», mentionne-t-il.

Une situation que M. Turcotte et sa femme ont rapportée à de nombreuses reprises à la Municipalité pour tenter d'enrayer le problème. Or, sept ans plus tard, leurs demandes restent lettre morte. «Ça fait des années qu'on fait des démarches auprès de la Ville, mais ils ont toujours des excuses pour ne pas changer les choses. On ne nous prend tout simplement pas au sérieux», estime Lyne Perron.

Ce que demande le couple depuis plusieurs années à la Municipalité, c'est l'installation d'un tuyau qui traverse la rue et qui pourrait se déverser dans le lac situé à l'arrière de la propriété. 

Si la Municipalité a apporté quelques modifications au dossier en 2012, le problème est toutefois loin d'être réglé depuis. «Au départ en 2012, ils étaient censés venir pour effectuer les travaux, mais finalement, ils ont seulement mis un petit trou d'homme avec un petit tuyau qui renvoie l'eau dans un bassin de rétention. Mais le bassin est tellement petit que rien n'a changé. On veut donc que la Ville fasse des actions concrètes pour empêcher l'eau de monter, car c'est assez», soutient M. Turcotte. 

Comble de malheur, la famille Turcotte venait d'apprendre mercredi que leur assureur ne pourrait les dédommager pour cette infiltration d'eau qui est causée par la pluie. Ils ne pourront d'ailleurs plus être assurés pour ce type de dégâts dans le futur en raison du problème récurrent. 

«On vit désormais dans l'insécurité en plus de savoir qu'on ne peut plus être assurés pour ce type d'infiltration. Tout ce qu'on veut, c'est que la ville agisse avec une solution qui fonctionne une fois pour toutes. Ce n'est pas un caprice qu'on leur demande, c'est une question de logique», soutient Mme Perron.

Alain Turcotte et Lyne Perron ne comptent pas en rester là. Dès jeudi, Mme Perron a l'intention d'aller remettre directement un avis de mise en cause à la Ville de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Cette lettre informera la Ville que si aucune action n'est apportée, elle devra payer les coûts que pourra subir la famille Turcotte en cas d'infiltration. Si rien n'est fait dans les prochaines semaines, la famille Turcotte ira de l'avant avec une mise en demeure adressée à la Ville.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer