Décalade de 13 étages pour une bonne cause

Sur la photo: Jean-François Gratton, atteint de la... (François Gervais)

Agrandir

Sur la photo: Jean-François Gratton, atteint de la maladie et membre du conseil d'administration de la SCSP Section Mauricie, Joyce Baribeau, directrice générale de l'hôtel Delta, Denis Baribeau, président du conseil d'administration de la SCSP Section Mauricie, et Charles-Antoine Pilotte, président d'honneur de l'événement et président de Gestion événementielle 3R.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Albert Brunelle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) De retour pour une quatrième année consécutive, la descente, tête première, d'une paroi de l'hôtel Delta de Trois-Rivières est confirmée. Le 30 septembre prochain, la Société canadienne de la sclérose en plaques Section Mauricie (SCSP) tiendra une «décalade» de 13 étages au profit de la cause.

Invités à se plonger à la verticale, face contre terre, du haut de l'établissement, les participants seront appelés à contrôler leurs capacités physiques et mentales à l'image des personnes atteintes de la sclérose en plaques.

«Les gens atteints de la sclérose en plaques sont de véritables superhéros. Vivre au quotidien avec une maladie dégénérative aussi imprévisible est un défi de tous les instants. Lorsque l'on m'a confié le rôle de président d'honneur cette année, j'ai accepté en hommage à ces superhéros du quotidien», témoigne Charles-Antoine Pilotte, président d'honneur de l'événement et président de Gestion événementielle 3R.

L'équipe de la SCSP est d'ailleurs à la recherche de «décaladeurs» potentiels, eux qui étaient une trentaine à participer l'année dernière. «C'est une occasion unique de se dépasser et d'apporter son appui à notre cause qui soutient la recherche, le traitement et le remède de la sclérose en plaques», soutient Denis Baribeau, président du conseil d'administration de la Section Mauricie de la SCSP.

Le défi est ouvert aux personnes de 5 ans et plus et pesant de 20 à 175 kg. La seule habileté requise est celle de pouvoir se tenir en équilibre sur ses jambes pendant quelques secondes. Les gens à mobilité réduite qui satisfont à ce critère sont donc les bienvenus. «En participant, on prouve qu'on croit qu'on peut vaincre la maladie», ajoute Denis Baribeau.

La SCSP demande aux participants âgés de 18 ans et plus d'amasser un minimum de 500 $ et à ceux de moins de 17 ans de récolter au moins 250 $. L'inscription, au coût de 50 dollars, donne droit à trois «décalades». Des participants qui ont répondu présent en 2016 ont d'ailleurs témoigné de leur expérience. «Je peux affirmer que cette activité m'a complètement changé. Ça m'a appris à vaincre mes peurs et cela a eu un impact positif sur plusieurs aspects de ma vie», estime Jean-François Gratton, atteint de la maladie et membre du conseil d'administration de la SCSP Section Mauricie.

Toujours à la recherche de sources de financement additionnelles pour la recherche, les organisateurs ont cru bon de bonifier le volet entreprise de l'événement. En effet, une visibilité sera offerte sur les lieux de l'événement et sur la page Facebook pour les entreprises ayant recueilli plus de 750 $ par participant. Un deuxième forfait est également disponible pour celles qui auront amassé plus de 1500 $ par participant, eux qui verront des capsules radiophoniques être diffusées sur les ondes du 106,9 FM en plus de se voir offrir une nuitée pour deux personnes à l'hôtel Delta.

Charles-Antoine Pilotte a également rappelé qu'une entreprise, en plus de bénéficier d'une belle visibilité, pouvait également profiter d'un événement riche en émotions comme celui-ci pour rapprocher ses employés et créer une chimie qui peut avoir des impacts positifs dans le cadre de leur travail.

Un burger pour la SP

Ce jeudi, la SCSP, A&W et Christine Sinclair, membre de l'équipe canadienne de soccer féminin, s'allient afin d'amasser des fonds pour la recherche. Pour l'occasion, chaque Teen Burger vendu au Canada équivaudra à un don de deux dollars à l'organisme. 

Touchant la moelle épinière et le cerveau, la sclérose en plaques affecte 100 000 personnes au Canada, dont 20 000 au Québec.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer