L'eau endommage un chemin de fer à Charette

Des travaux d'urgence ont été effectués à Charette... (François Gervais)

Agrandir

Des travaux d'urgence ont été effectués à Charette mercredi pour réparer la crevasse qui s'est formée sous le chemin de fer dans la nuit de mardi à mercredi

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Charette) Une crevasse qui s'est formée sous un chemin de fer à Charette dans la nuit de mardi à mercredi a nécessité des travaux d'urgence pour sécuriser l'endroit, mercredi. Plusieurs employés de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) ont été à pied d'oeuvre à Charette, toute la journée mercredi, afin de rétablir la situation.

La Municipalité de Charette a été mise au courant de la situation tôt en matinée mercredi par le propriétaire du terrain Jean-Daniel Boucher, qui a constaté qu'une importante crevasse s'était formée sous le chemin de fer et qu'une partie du rail était grandement endommagée.

Alors que des trains de marchandises et des trains de passagers passent sur cette voie ferrée chaque jour, des perturbations à la circulation ferroviaire ont été constatées en raison des travaux effectués mercredi par les employés du CN.

Si la circulation des trains du CN n'a pas été dérangée par cet événement, deux trains de passagers de la compagnie VIA Rail Canada ont cependant connu des perturbations. En effet, les départs de Montréal en direction de Jonquière et de Montréal en direction de Senneterre ont été annulés pour une période de deux jours chez VIA Rail Canada. Si tout se déroule comme prévu, le service devrait reprendre dès vendredi.

Le problème aurait d'ailleurs été signalé à de nombreuses reprises par le propriétaire de l'endroit. 

«J'avais téléphoné à des gens du CN et j'avais arrêté des camions avec des travailleurs qui passaient ici. J'ai aussi appelé au ministère des Transports. Les gens du ministère sont venus, ils ont a regardé ça et ils ont fini par dire que ce n'était pas vraiment à eux de régler ça et que c'était chez nous et que c'était à moi de voir au problème», a affirmé Jean-Daniel Boucher, en entrevue à TVA Nouvelles.

Le maire de Charette, Claude Boulanger, avait notamment déjà été mis au courant des problèmes de terrain du propriétaire en raison de l'eau. À la question de savoir qui est responsable de la conduite d'eau fautive entre le CN et le ministère des Transports du Québec (MTQ), M. Boulanger mentionne que les prochains jours serviront notamment à élucider cette question. 

Les travaux devraient quant à eux être achevés mercredi en fin de journée. 

Rappelons qu'en juin 2006, un train transportant de l'essence, du diesel et de l'acide sulfurique avait déraillé à Charette. En tout, près de 200 000 litres d'essence et de diesel avaient été déversés dans la nature, dont les deux tiers dans la rivière.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer