Une nouvelle aire de jeux pour enfants au Centre Arc-en-ciel

Les enfants semblaient s'être déjà approprié la nouvelle... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Les enfants semblaient s'être déjà approprié la nouvelle aire de jeux au Centre Arc-en-Ciel. Sur la photo:Vincent Brault, directeur marketing au Buffet des continents de Trois-Rivières et Québec, la petite Maélie, Lucie Bouchard, chef d'administration des programmes jeunesse, famille, santé mentale et santé publique au CIUSSSMCQ et Lisette Tremblay, présidente sortante de la Fondation RSTR.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Albert Brunelle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières (RSTR) et le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) ont inauguré une nouvelle aire de jeux destinée aux enfants souffrant d'une maladie mentale au Centre Arc-en-ciel.

Avec des modules choisis par des psychoéducateurs et des ergothérapeutes du Centre, l'aire de jeux est adaptée expressément pour les besoins de la clientèle pédopsychiatrique. «Des évaluations de la motricité globale s'y feront et des thérapies individuelles pourront également y avoir lieu. Il est parfois avantageux de sortir des cadres classiques d'intervention, de laisser place à la spontanéité de l'enfant, car cela aide énormément à la thérapie», explique Lucie Bouchard, chef de l'administration des programmes jeunesse, famille, santé mentale et santé publique au CIUSSSMCQ.

La nouvelle aire de jeux remplace d'anciens modules qui étaient devenus désuets et inutilisables par les intervenants du Centre. Désormais, les installations offrent de nouvelles possibilités aux employés qui, disent-ils, pourront entrer en contact plus facilement avec certains jeunes. «On utilise beaucoup le jeu afin de favoriser l'ouverture des enfants. Par contre, c'est difficile d'entrer en contact avec certains d'entre eux dans un bureau traditionnel. Ici, on a la chance de pouvoir le faire par le jeu physique, ça ajoute à nos ressources d'intervention», ajoute Mme Bouchard.

La clientèle du Centre Arc-en-ciel se compose de jeunes souffrant d'un problème de santé mentale. Âgés de 5 à 18 ans, les enfants qui fréquentent le Centre peuvent notamment souffrir d'anxiété et de troubles alimentaires. «Ces jeux libres aideront les enfants à acquérir une confiance en eux en plus de stimuler leur autonomie», indique Lisette Tremblay, présidente sortante de la Fondation RSTR. Même s'ils seront laissés à eux-mêmes lorsqu'ils expérimenteront les différents modules, Mme Bouchard assure que le tout se fera dans un cadre sécuritaire. «Un parterre a été conçu afin d'amortir la chute des enfants qui, pour certains, n'ont pas toujours des capacités physiques totalement développées», spécifie-t-elle.

Nécessitant un investissement de 50 000$, le projet a pu voir le jour grâce aux contributions du Buffet des Continents et de la Fondation J.A.-DeSève. Les deux acteurs se sont impliqués depuis le début du projet, il y a de ça trois ans. «Pour le Buffet des Continents, c'est important de redonner à la communauté. Quand on a approché la Fondation, le projet d'Arc-en-ciel tombait tout à fait dans notre créneau, nous qui sommes un restaurant pour la famille», indique Vincent Brault, directeur du marketing au Buffet des Continents de Trois-Rivières et Québec.

C'est donc la Fondation RSTR qui a permis aux montants investis d'être affectés à l'aire de jeux du Centre Arc-en-ciel. La Fondation RSTR a pour rôle de mettre en relation les donateurs et les différents établissements du CIUSSSMCQ à Trois-Rivières. Elle vise donc à assurer une mobilisation efficace des acteurs dans les différents dossiers.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer