Pyrrhotite: un projet estival d'aide aux victimes

Neuf propriétaires de Trois-Rivières victimes de pyrrhotite ont... (François Gervais)

Agrandir

Neuf propriétaires de Trois-Rivières victimes de pyrrhotite ont reçu l'aide de jeunes du programme Écho cet été.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que le fléau de la pyrrhotite ne semble pas s'essouffler et fait encore des ravages à Trois-Rivières, neuf propriétaires de la région aux prises avec des problèmes 
de pyrrhotite ont reçu l'aide de six jeunes volontaires, venus leur prêter main-forte cet été, dans le cadre du programme Écho.

Ce projet qui unit le Carrefour jeunesse-emploi de Trois-Rivières/ MRC des Chenaux et le Centre de coordination et d'information sur la pyrrhotite pour une deuxième année consécutive consiste, pour les jeunes bénévoles, à offrir des journées d'aide aux citoyens affectés, sous forme de plateaux de travail. 

Les participants étaient invités, dans le cadre de ce projet, à s'investir bénévolement, à raison de 15 heures par semaine sur le terrain, ainsi qu'à des ateliers de formations dans le but de renforcer la cohésion de groupe.

Leur mandat se résume à déplacer tout ce qui se retrouve dans un périmètre de 12 pieds de la résidence, dont l'aménagement paysager et les dalles de béton, le tout en prévision des travaux de réfection des fondations.

«Notre action consiste, avec les jeunes, à venir retirer, par exemple, l'aménagement paysager autour de la maison, car ce sont des frais supplémentaires pour les propriétaires qui ne sont pas remboursés par l'aide financière du gouvernement, donc c'est de cette manière que nous faisons notre part», explique la responsable du Centre de coordination et d'information sur la pyrrhotite, Marie-Christine Tessier.

Bien que le projet Écho tire déjà à sa fin, une dernière résidence de Trois-Rivières a reçu la visite des jeunes adultes du Carrefour jeunesse-emploi, mardi. Alors que les travaux de réfection des fondations de la résidence de Lucie Delisle, débuteront qu'au printemps prochain, l'aide apportée par les jeunes adultes du Carrefour jeunesse-emploi lui ont permis de relocaliser ses végétaux, en plus de retirer quelques dalles de béton au sol.

«Encore une fois cette année, le projet s'est très bien déroulé et on a vécu de très beaux plateaux de travail pour chaque résidence. On voit d'ailleurs que les propriétaires sont vraiment contents de notre aide qui leur sauve de nombreuses heures de travail», précise Marie-Christine Gélinas.

Une aide qui semble grandement appréciée par les propriétaires touchés, qui doivent faire face à cet important problème.

«L'aide que je reçois aujourd'hui, c'est inestimable. Grâce aux jeunes, on va pouvoir faire le travail en une journée, alors que j'aurais travaillé tout l'été là-dessus si j'avais été seule. Je trouve que c'est un super projet. J'espère d'ailleurs qu'il va se poursuivre l'an prochain pour aider encore plus de propriétaires comme moi», avoue Lucie Delisle.

L'objectif du programme Écho, d'une durée de six semaines, avait pour objectif de conscientiser les jeunes de 18 à 29 ans à l'importance de s'engager volontairement dans leur milieu afin de contribuer à l'essor de leur communauté et par le fait même, sensibiliser la population à la contribution positive des jeunes. 

Une expérience qui semble positive à la fois pour les propriétaires touchés, mais aussi pour les jeunes adultes qui se sont impliqués. 

«J'ai décidé de prendre part à ce projet, car je trouve qu'il est important d'aider son prochain, notamment lorsque certaines personnes ne l'ont pas facile. Donner de mon temps pour une bonne cause, ça me tient à coeur, car je sens qu'on vient mettre un baume sur le coeur des propriétaires touchés. Ils sont d'ailleurs très reconnaissants de notre aide», souligne Martine Gélinas, une des participantes.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer