Martine Pepin lance sa campagne électorale avec une équipe

À l'avant-plan, à droite, on retrouve la candidate... (Stéphane Lessard)

Agrandir

À l'avant-plan, à droite, on retrouve la candidate à la mairie de Bécancour, Martine Pepin, accompagnée des trois membres de son équipe, Joyce Hélie, Ginette Dubé et Michel Allard.-

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Plutôt discrète depuis l'annonce de sa candidature à la mairie de Bécancour en avril dernier, Martine Pepin a procédé jeudi au lancement officiel de sa campagne électorale, entourée des membres de son équipe et proposant un programme électoral qui remet en question l'entente entre la Ville et Innovation et Développement économique Trois-Rivières (IDETR).

Sans constituer un parti politique, trois candidats à des postes de conseillers, Joyce Hélie, Ginette Dubé et Michel Allard, s'unissent derrière elle, à titre «indépendants», pour former un comité ayant pour thème Pour un nouveau Bécancour. Connue pour ses implications dans différentes causes, Josée Simard assumera le rôle d'agente officielle.

«Je souhaitais m'entourer de personnes ayant les mêmes valeurs et les mêmes visions. Les citoyens veulent du changement à Bécancour. On ne veut pas créer un tsunami, mais bien un air de jeunesse, un vent de fraîcheur à la Ville.

Et pour le prochain mandat, le comité propose un système de rotation afin que chaque conseiller, à la fin des 48 mois, ait représenté chaque siège, ce qui éliminera les guerres de clocher», a déclaré celle qui dit rêver d'une parité homme femme et de la présence de jeunes leaders à la table du conseil. 

Et parmi les coups de barre, l'aspirante à la mairie veut reprendre le contrôle du développement économique, d'où son intention de «réorienter» l'entente entre la Ville et IDETR.

«Pour janvier 2018, je veux concentrer les efforts sur la rive sud par l'embauche d'une nouvelle ressource à Bécancour. Il n'y aura pas de nouveaux coûts car on récupère l'entente financière avec IDETR. La Ville aura son département de développement économique pour consolider les entreprises existantes et démarcher de nouvelles entreprises», a-t-elle annoncé lors de son point de presse tenu à la Fromagerie L'Ancêtre.

Informé de l'intention de son adversaire, le maire actuel, Jean-Guy Dubois, considère plutôt que ce partenariat avec IDETR fut l'un des meilleurs gestes posés durant son mandat. «Je ne suis pas en campagne électorale, car j'ai des dossiers qui avancent», a-t-il simplement commenté, disant respecter le jeu de la démocratie.

Questionnée sur le projet d'incubateur green tech au coût de 6,6 millions de dollars mis de l'avant par son opposant, la candidate à la mairie se dit d'accord. «C'est l'emplacement dans le parc industriel qui me chicote un peu», admet-elle.

Parmi ses projets, Martine Pepin veut promouvoir une étiquette Fait Bécancour pour identifier les produits locaux. En plus de vouloir relancer un comité agricole, elle entend former un comité dédié à l'environnement et revoir la gestion des insectes nuisibles.

Rapatrier les actions communautaires pour optimiser tout ce qui se fait, former un comité d'accueil pour les nouveaux arrivants, mettre à niveau les plateaux de loisirs et diminuer l'exode des personnes âgées et de la relève: voilà autant d'objectifs regroupés sous le volet Famille, loisirs et communautaire.

En matière de services de proximité, l'ancienne directrice générale de la Chambre de commerce, qui a su se bâtir un réseau de contacts, souhaite dynamiser la route 132 et étendre dans tous les secteurs un programme de revitalisation. Et au plan touristique, elle ouvre la porte à une collaboration avec Nicolet.

«C'est un grand jour pour moi. Je veux faire de la politique pour la bonne raison, celle de desservir efficacement la population de Bécancour et non pas de combler mes propres ambitions. Nous allons travailler ensemble sur les solutions plutôt que sur les problèmes», a-t-elle lancé comme devise.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer