Zoo Académie: après la pluie... le vandalisme!

Pour une deuxième fois en deux semaines, le... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Pour une deuxième fois en deux semaines, le zèbre vert emblématique de l'école Zoo Académie de Nicolet a eu droit à une touche de peinture rouge avec les initiales SK.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Alors que le Zoo Académie de Nicolet peine à sortir la tête de l'eau après les inondations, voilà que du vandalisme vient compliquer les choses à quelques jours d'un événement pourtant destiné à tourner la page sur les impacts de la crue printanière.

En effet, pour une deuxième fois en deux semaines, le zèbre vert emblématique de la célèbre école a eu droit à une touche de peinture rouge avec les initiales SK. Si la direction s'est montrée discrète lors du premier méfait commis dans la nuit du 7 au 8 août, elle réclame maintenant l'aide du public à la suite de cette deuxième infraction perpétrée dans la nuit du 13 au 14 août. Mais aux deux occasions, la Sûreté du Québec a été appelée à intervenir.

«C'est le deuxième incident. Il y a une enquête en cours pour savoir le ou les suspects qui auraient fait ça. Si les gens ont de l'information ou ont vu quelque chose de spécifique, ils peuvent toujours communiquer avec le poste directement là-bas, au 819 293-4428, pour donner de l'information. Il n'y a pas d'arrestation et pas de suspect présentement», a fait savoir le porte-parole de la SQ, Marc Tessier.

Après avoir constaté les premiers graffitis sur le zèbre, à l'entrée du Zoo, au matin du 8 août, l'équipe a repeint le tout «sans faire de cas». «Ce qu'ils ont fait, c'est qu'ils ont peinturé avec une cannette des lettres SK, ce qui serait une marque de skate, mais on n'est pas encore certain, et ils ont peinturé la bouche et les yeux. On a quand même appelé la police, on a fait un rapport, on a repeinturé le zèbre, mais ils ont refait la même chose», confie au Nouvelliste la coordonnatrice, Roxanne Joubert-Bouffard.

Celle-ci souligne que le personnel essaie de finaliser les travaux pour «ouvrir au public». «Ce sont des dommages, il faut prendre le temps de repeinturer encore. Si on repeinture et qu'ils le refont encore, on commence à être un peu tanné. Une fois, c'est correct, mais deux fois... Nous avons eu les inondations et en plus, nous devons réparer les imprévus causés par d'autres», laisse-t-elle échapper.

À son avis, les malfaiteurs se sont probablement exécutés à chaque fois vers les deux ou trois heures du matin. «L'installation de caméras de surveillance sera notre prochaine alternative. Ça nous a allumé des cloches qu'il faut mettre les animaux en sécurité. On ne sait pas, vont-ils rentrer dans le zoo et décider de faire du grabuge aussi à l'intérieur? Oui, on a des clôtures, mais rien n'empêche qu'ils peuvent passer par-dessus. On est inquiet, on veut que la population nous aide pour faire cesser les graffitis et qu'ils nous laissent tranquilles», poursuit Mme Joubert-Bouffard. 

Selon elle, cette vague de vandalisme, une première dans l'histoire du centre, peut s'expliquer par la couverture médiatique lors des inondations de mai dernier. «Je ne sais pas si c'est parce que les jeunes connaissent maintenant le Zoo et qu'ils veulent nous niaiser», avance-t-elle comme explication.

Jusqu'à présent, le Zoo Académie s'en tient à des visites privées en raison des travaux. «On essaie quand même d'avoir un revenu cette année. Ce n'est pas évident non plus. On essaie d'avoir une activité le 20 août pour l'ouverture officielle, mais s'il y a toujours du grabuge comme ça, on va avoir de la misère à tenir notre date. On va repeinturer sûrement le zèbre, on a encore de la peinture. Mais on n'est pas plus avancé s'ils le refont, surtout qu'on veut vraiment faire l'ouverture officielle le 20 août», insiste Mme Joubert-Bouffard.

Alors que les inondations ont forcé la démolition de bâtiments et la mise en place de nouvelles clôtures, «il reste quelques petites choses à finaliser», admet-elle. Il y a trois semaines, une quarantaine de personnes avaient participé à une corvée de nettoyage et de travaux.

Et dire que l'activité brunch O'Zoo de dimanche prochain a pour thème: après la pluie, le beau temps...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer