Un hommage à Claude Gervais

Des membres oeuvrant pour la mise en valeur... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Des membres oeuvrant pour la mise en valeur des ressources halieutiques de Shawinigan et de ses environs rendaient hommage à Robert Gervais, un pionnier dans le domaine. Sur la photo, Robert de la Chevrotière, vice-président de Vision Saint-Maurice, Réal Jean, président de Vision Saint-Maurice, Serge Aubry, maire suppléant de Shawinigan et conseiller municipal et Luc Guillemette, du Groupe BC2.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Albert Brunelle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Mercredi matin à Shawinigan, les organismes Vision Saint-Maurice et Bassin Versant du Saint-Maurice unissaient leur voix afin de rendre hommage à Claude Gervais, décédé il y a deux ans.

En soulignant l'apport incontestable de M. Gervais pour la mise en valeur des ressources halieutiques des rivières Saint-Maurice et Shawinigan, deux plaques commémoratives ont été dévoilées à la Place du Centenaire-de-Shawinigan. L'une d'elles sera toutefois installée à proximité du pont couvert de Saint-Mathieu-du-Parc.

Claude Gervais a commencé son implication en 1999. Alors qu'il venait de prendre sa retraite, ce passionné de pêche à la mouche s'est donné la mission d'offrir au grand public, aux pêcheurs et aux navigateurs un accès privilégié à la rivière Saint-Maurice.

Si les berges de la rivière qui traverse la Mauricie semblent aujourd'hui acquises, il n'en a pas toujours été ainsi. Rappelons que, pendant plus d'un siècle, le flottage du bois destiné aux moulins à papier rendait impossible la pêche dans ses eaux. 

Claude Gervais a aussi travaillé d'arrache-pied afin de faire connaître la pêche sportive aux plus jeunes. Il a notamment contribué à former plus de 1200 jeunes pêcheurs de la région.

D'ailleurs, l'organisme Bassin Versant du Saint-Maurice en coopération avec Vision Saint-Maurice, offrira, le 12 août prochain à Grandes-Piles, un cours de pêche à une vingtaine de jeunes. Ceux-ci se verront remettre une canne à pêche ainsi qu'un permis de pêche valide jusqu'à ce qu'ils auront 18 ans.

En fondant l'organisme Vision Saint-Maurice, M. Gervais a donc su mettre sur pied une entité vouée à redonner à la communauté la jouissance de la rivière. Chaque année, l'organisme ensemence le Saint-Maurice en relâchant entre 8000 et 10 000 truites arc-en-ciel et truites brunes dans la rivière.

Vision Saint-Maurice aménage également les berges de la rivière Saint-Maurice et Shawinigan afin que les pêcheurs puissent en profiter. Cette année, c'est le secteur du pont couvert de Saint-Mathieu-du-Parc qui a bénéficié du travail des membres de l'organisation.

De plus, ce sont 8000 cartes de la rivière Shawinigan et Saint-Maurice que Vision Saint-Maurice distribue aux plaisanciers, de quoi faciliter la navigation et la pêche sur ces plans d'eau.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer