Élections municipales dans Pointe-du-Lac: Robert Boisvert se lance

Robert Boisvert... (Courtoisie)

Agrandir

Robert Boisvert

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Un nouveau candidat est entré dans l'arène politique lundi après-midi dans le district de Pointe-du-Lac. Robert Boisvert a en effet confirmé sa candidature au poste de conseiller municipal, en vue des élections du 5 novembre prochain.

Cela faisait depuis le mois d'avril que Robert Boisvert réfléchissait à la possibilité de se présenter comme conseiller municipal dans son district. Encouragé par l'ancien conseiller Michel Veillette, il n'a pas caché son intérêt pour le poste. «Je me disais que si je posais ma candidature, je la posais pour gagner», a-t-il souligné.

Le nouveau candidat ne manque pas d'expérience. En plus d'avoir travaillé pour Hydro-Québec pendant 38 ans, M. Boisvert a également fait son temps dans l'armée. Plus précisément, il a été Capitaine au 12e Régiment blindé du Canada, et a participé à une mission de paix des Nations Unies au Moyen-Orient. Après sa carrière militaire, il a intégré la société d'État, où il a occupé de nombreux postes. Il a notamment été opérateur de centrale nucléaire, président d'un syndicat, conseiller en communication, conseiller en développement des conditions de travail, chef de l'administration et des relations avec le milieu, et enfin chef d'exploitation de la centrale Gentilly-2. 

M. Boisvert a également été impliqué dans plusieurs organismes, dont le baseball mineur de Trois-Rivières, la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières, la Jeune Chambre de la Mauricie, l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières et la Maison des Jeunes de Pointe-du-Lac.

Aujourd'hui à l'étape de la préretraite, M. Boisvert sent qu'il peut encore apporter quelque chose à la communauté. Les projets du candidat sont de développer la Maison des Jeunes, de faire renaître le Festival Country, d'agrandir le pavillon de service au parc des Sarcelles pour y tenir un camp de jour, d'ajouter une patinoire couverte et d'étudier la nécessité de construire un nouveau gymnase.

Résident de Pointe-du-Lac depuis trois ans et demi, le nouveau candidat trouve que le secteur s'est développé de manière fulgurante au cours des cinq dernières années. Il veut ainsi s'assurer que les services, notamment en matière de maternelles, de loisirs, et de sports, suivent l'évolution du secteur et l'accroissement de sa population.

Un point important dans le programme de M. Boisvert est de prendre le pouls des résidents de Pointe-du-Lac. «En faisant mon porte-à-porte, je souhaite constituer un comité de supervision de 200 personnes, afin qu'il puisse travailler sur des dossiers précis, de façon à rester connecté avec la population», lance-t-il.

Au sujet de la course à la mairie, le nouveau candidat s'est dit prêt à collaborer, peu importe l'issue du scrutin. «Je vais travailler avec le gagnant», assure-t-il.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer