La riche route des vacances

Le Domaine seigneurial de Sainte-Anne-de-la-Pérade.... (Patsy Hayes)

Agrandir

Le Domaine seigneurial de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Patsy Hayes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Sainte-Anne-de-la-Pérade) Des objets religieux datant de 1685, des musées, des points de vue magnifiques sur le fleuve, une marina, des endroits charmants pour passer la nuit, des champs de petits fruits à perte de vue, des endroits gourmands où se régaler. Décidément, le Chemin du Roy est une riche route des vacances et cet été, la MRC des Chenaux a décidé de mettre en valeur les municipalités de Champlain, Batiscan et Sainte-Anne-de-la-Pérade qui sont traversées par cette route exceptionnelle.

Différents outils promotionnels ont été déployés pour souligner les aspects sacrés, gourmands et créatifs des trois villages.

On parle d'oriflammes, d'affiches identifiant plus d'une quarantaine de bâtiments d'intérêt répertoriés dans le patrimoine bâti, de bannières grand format, de brochures et d'un tout nouveau site web, 3villages.org, où sont répertoriés les principaux attraits.

Ce site web permet aux visiteurs de choisir le contenu de leur séjour sur le Chemin du Roy, qu'il soit de quelques jours ou de quelques heures.

On y retrouve les cinq galeries d'art situées dans le circuit, incluant leur site web et une carte routière pour s'y rendre.

Y figurent aussi les principales fermes où se rendre pour l'autocueillette de fraises, framboises et bleuets, cet été.

Le tourisme religieux a aussi sa place avec de nombreuses indications concernant l'église Notre-Dame-de-la-Visitation, le Vieux Presbytère de Batiscan, l'église de Batiscan, le Calvaire Lacoursière, à l'entrée du même village, l'église Sainte-Anne et sa crypte ainsi que le Calvaire du bas de Sainte-Anne.

Outre les musées, le Centre thématique sur le poulamon est lui aussi un incontournable qui peut être visité, de 8 h 15 à 19 h. Le Domaine seigneurial de Sainte-Anne-de-la-Pérade, riche de ses trois siècles d'existence, mérite lui aussi le détour.

La gastronomie a aussi sa place le long de ce circuit. Les trois villages comptent aussi plusieurs établissements sympathiques nichés dans de charmantes maisons ancestrales où passer la nuit.

Le Domaine seigneurial Sainte-Anne présente justement une exposition permanente, cet été, intitulée Quand l'histoire se raconte

On y tient aussi l'exposition intitulée De défricheur à premier ministre qui a été créée pour souligner le 350e de la municipalité. Le lieu sera ouvert tous les jours jusqu'au 4 septembre, entre 10 h et 17 h.

Le Domaine présentera également les Soirées de contes du Vieux manoir, le 5 août, en compagnie du conteur Pierre-Luc Lafrance. Pour réserver, www.nuitsdhorreur.com.

Du côté du Vieux presbytère de Batiscan, l'exposition Sacré curé! plonge les visiteurs dans la vie du curé de campagne Wenceslas Fréchette au 19e siècle. On y trouve aussi l'exposition Les quatre saisons d'Adéline qui porte sur l'alimentation au 19e siècle. Un potager ancestral a été aménagé pour l'occasion. L'exposition est ouverte jusqu'au 29 octobre, de 10 h à 17 h.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer