Candidature de Rachid Belaada comme conseiller à Shawinigan

Le candidat au poste de conseiller dans le... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Le candidat au poste de conseiller dans le district Almaville, à Shawinigan, Rachid Belaada.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) La conseillère municipale du district Almaville, à Shawinigan, Josette Allard-Gignac, aura de l'opposition en novembre prochain avec l'annonce de la candidature du gérant de la Casa Grecque, Rachid Belaada.

Depuis son arrivée en région en 2009, cet algérien d'origine a vu ce désir pour la politique municipale croître au fil de ses rencontres avec les gens de son quartier. «Ça ne s'est pas développé du jour au lendemain, ça s'est installé en moi tranquillement en côtoyant les citoyens et les conseillers municipaux et en échangeant les idées. C'est ça qui m'a poussé à être utile», a expliqué au Nouvelliste ce père de famille de 34 ans.

Depuis neuf ans, ce chef cuisinier gère plus de 30 employés. «Mes études et mes différentes expériences de travail m'ont permis d'acquérir une solide expérience dans la gestion et résolution de problèmes», souligne ce diplômé en bâtiment et travaux publics et technicien en génie civil.

De nature à relever constamment de nouveaux défis, Rachid Belaada a découvert en Shawinigan un lieu où il fait bon vivre, ce qui l'a amené à acquérir une propriété et fonder une famille dans sa ville d'adoption.

Celui-ci veut valoriser les activités sportives dans son secteur afin de les rendre plus accessibles aux jeunes du quartier. Il entend promouvoir la sécurité des citoyens en proposant l'ajout d'un poste de pompier dans le secteur de Shawinigan-Sud.

«Ayant à coeur le bien-être de nos aînés, j'ai un grand désir d'aménager un espace vert dans notre district pour y installer des jeux de pétanque et de fer ainsi qu'un coin de détente pour socialiser entre voisins», suggère-t-il.

Finalement, afin de répondre à une demande actuelle, ce dernier veut proposer au conseil la possibilité d'installer ou de construire un centre pour loisirs et activités physiques.

«Dans la mesure du possible, j'aimerais rendre les rencontres du conseil accessibles sur Internet via une plateforme numérique. Ainsi, les gens à mobilité réduite pourront y avoir accès», avance-t-il comme autre proposition électorale.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer