Zoo Académie se refait une beauté

La propriétaire de Zoo Académie, Jacinthe Bouchard, et... (Andréanne Lemire)

Agrandir

La propriétaire de Zoo Académie, Jacinthe Bouchard, et la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, sont entourées sur la photo de Marcel Dion, Serge Lafond et Josée Boissonneault.

Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Nicolet) Même si l'eau des inondations s'est retirée depuis plusieurs semaines à Nicolet, la solidarité et l'entraide demeurent. Une quarantaine de personnes ont participé samedi à une corvée de nettoyage et de travaux à Zoo Académie, durement affecté par les inondations du printemps dernier.

«Durant les inondations, nous avons été vraiment touchés. Nous avons eu plusieurs bâtiments qui étaient des pertes totales», souligne d'emblée Jacinthe Bouchard, la propriétaire du centre de formation en comportements animaliers. 

Lourdement endommagés par les inondations, trois bâtiments ont donc dû être démolis, dont la grange et l'écurie. Ces deux bâtisses doivent être reconstruites d'ici quelques semaines. Il est toutefois impossible pour Jacinthe Bouchard de les reconstruire aux mêmes endroits, car il s'agit d'une zone inondable. 

«Nous allons les reconstruire un peu plus loin vers la route, à l'endroit où il y a le stationnement, car ce n'est pas une zone inondable», précise-t-elle. «L'écurie et la grange sont nécessaires pour passer l'hiver.»

Les nombreux animaux du Zoo Académie se sont bien remis des inondations. À vrai dire, Jacinthe Bouchard avoue qu'ils n'étaient pas du tout stressés lorsque l'eau montait, contrairement à elle et ses employés. Maintenant que le calme est revenu, les animaux ont retrouvé leur enclos et leurs habitudes. 

«Heureusement, les animaux vont tous bien et nous avons sauvé de la noyade des louveteaux. Nous sommes maintenant à reconstruire. C'est maintenant Zoo Académie 2.0», ajoute-t-elle avec optimisme. 

Même les petits louveteaux sauvés de l'inondation se portent à merveille. Ils ont bien grandi depuis et ne sont plus les petites boules de poil qu'ils étaient à leur naissance. Sur les six jeunes loups de la portée, deux sont maintenant rendus au Bioparc de la Gaspésie.  

La présence d'une quarantaine de personnes samedi faisait chaud au coeur de la propriétaire de Zoo Académie. Alors que certains vidaient le garage rempli à la hâte lors des inondations, d'autres installaient de la tourbe autour du nouveau bassin destiné à accueillir des phoques prochainement ou ramassaient des débris laissés par l'eau. 

«Les bénévoles nous aident aussi avec la peinture et le nettoyage complet du garage et de la plage», note Mme Bouchard. 

Zoo Académie est toujours fermé au public à la suite des inondations. Seuls les groupes sous réservation peuvent s'y rendre. Maintenant que les clôtures sont réinstallées, Zoo Académie devrait rouvrir au public dans quelques semaines avec un événement bien spécial. 

Parmi les participants à la corvée de nettoyage, on retrouvait la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois. Elle affirme que Zoo Académie est l'entreprise sur le territoire de sa municipalité qui a été la plus affectée par les inondations. «Elle a été la seule qui a dû démolir des bâtiments», précise-t-elle. «Et déjà avant le décret du gouvernement [sur l'impossibilité de reconstruire en zones inondables], Jacinthe Bouchard savait qu'elle ne pouvait pas reconstruire au même endroit. Car à Nicolet, on appliquait déjà ces règles.»

La première magistrate de Nicolet, qui a mis la main à la pâte, ne cachait pas sa fierté de voir autant de bénévoles au travail pour aider une entreprise à se remettre sur pied. «Les gens de Nicolet sont généreux et répondent souvent positivement à nos demandes. Et c'est encore le cas aujourd'hui (samedi)», a-t-elle précisé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer