Réjean Carle veut conserver la mairie

Réjean Carle... (François Gervais)

Agrandir

Réjean Carle

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Sainte-Ursule) Réjean Carle veut poursuivre son séjour à la mairie de Sainte-Ursule. Voilà pourquoi il confirme qu'il sera candidat à ce poste lors de l'élection du mois de novembre.

M. Carle a fait son entrée au conseil de Sainte-Ursule en 2003 à titre de conseiller. Deux ans plus tard, il accédait à la mairie par acclamation et prenait la relève de Denis Chrétien, lui qui n'avait pas sollicité de renouvellement de mandat. 

Réélu sans opposition en 2009 et 2013, M. Carle se sent toujours d'attaque pour diriger les affaires de sa localité.

«On a encore des choses à régler et j'aime encore ça! On y va pour un autre quatre ans. J'aime servir les gens», lance M. Carle.

Le dossier du parc des Chutes retient l'attention du maire. Dernièrement, M. Carle a annoncé l'intention du conseil de vendre les chalets.

«Pour garder le parc, il faut bouger. On va consulter les citoyens et on va leur expliquer que ce n'est pas dans notre mandat de louer des chalets.»

Le maire sortant veut faire des pressions pour que le gouvernement fédéral s'occupe de l'entretien des passages à niveau des chemins de fer, une responsabilité municipale. Le développement d'un secteur résidentiel et l'aménagement d'un parc intergénérationnel près du terrain de baseball sont d'autres projets sur la table du conseil.

«J'offre la continuité, continue M. Carle. On a une nouvelle directrice générale qui est arrivée en 2017, on aura besoin d'un nouveau directeur des travaux publics en 2018. Ça prend quelqu'un d'expérience pour tous ces changements.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer