Tournoi Xplosion à La Tuque: passage remarqué de Glenn Hoag

Glenn Hoag était le président d'honneur du tournoi... (Audrey Tremblay)

Agrandir

Glenn Hoag était le président d'honneur du tournoi de volleyball Xplosion à La Tuque.

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Les amateurs de volley-ball, qui s'étaient réunis en grand nombre pour le tournoi Xplosion, ont pu rencontrer le président d'honneur Glenn Hoag. Celui qui a dirigé l'équipe canadienne masculine de volley-ball aux derniers Jeux olympiques était de passage malgré un horaire très chargé. Le Latuquois d'origine a reçu une reconnaissance de la Ville de La Tuque.

«Je pense que le tournoi a été une véritable réussite en termes de température et en termes d'équipes. Lorsque je me suis adressé aux gens, ils étaient très intéressés. Habituellement, les gens écoutent et s'en vont, mais là, les gens sont restés après. Ils ont posé des questions. On a fait des démonstrations. Ç'a été vraiment très agréable», a commenté Glenn Hoag.

D'ailleurs, il a fait savoir aux organisateurs qu'il n'hésiterait pas à renouveler l'expérience l'an prochain s'ils le souhaitaient.

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin, a profité du passage de l'entraîneur pour lui rendre hommage pour «son apport exceptionnel au rayonnement de la ville de La Tuque à travers sa carrière sportive internationale». 

«C'est un beau souvenir que j'ai reçu. Avant les Jeux olympiques à Rio, le conseil municipal m'a envoyé une belle lettre. Puis là, le maire de La Tuque est venu me présenter cette plaque-là. C'est touchant», a lancé M. Hoag.

Ce dernier n'a pas eu l'occasion souvent, dans les dernières années, de visiter la Haute-Mauricie. 

Il était très heureux de faire un retour aux sources dans sa ville natale. 

«On s'est rappelé plein de souvenirs, c'est vraiment beau La Tuque. J'ai passé un fabuleux week-end», a-t-il mentionné.

Les organisateurs du tournoi Xplosion étaient également tout sourire après l'événement qui a connu une affluence record.

«L'événement a été un très gros succès. Évidemment la présence de Glenn nous a donné un bon coup de pouce et beaucoup de visibilité», a commenté Jean Gauthier, membre du comité organisateur.

Un été chargé

Glenn Hoag, même s'il n'est à la barre de la formation canadienne, gravite toujours autour de l'équipe nationale.

«Je suis resté comme conseiller de haute performance avec l'équipe nationale pour assurer la transition avec l'entraîneur qui a été mis en place [...] Je vais être en support à l'équipe nationale jusqu'à Tokyo. Je vais essayer de les aider à performer».

«Cet été j'ai beaucoup de fonctions au niveau promotionnel, je suis allé un peu partout dans le Canada pour faire des présentations, des séminaires de développement des entraîneurs... C'est un rôle important, surtout que c'est une année post-olympique. Il faut exploiter cette belle réussite-là. Ç'a bien chargé mon été», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, ses prochains défis vont être davantage au niveau professionnel en Turquie.

«Je suis à ma huitième année avec mon équipe professionnelle. L'an dernier on a perdu en finale. Cette année, il y a eu quelques changements et on veut essayer d'aller chercher le titre», a noté Glenn Hoag.

«C'est comme la ligue nationale du volley-ball», a-t-il conclu.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer