Des navires qui font rêver

Les voiliers, le navire Europa et la frégate... (Andréanne Lemire)

Agrandir

Les voiliers, le navire Europa et la frégate NCSM Toronto ont attiré des milliers de personnes samedi au parc portuaire.

Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Des milliers de personnes ont convergé vers le parc portuaire de Trois-Rivières samedi pour admirer les six grands voiliers du Rendez-vous 2017 ainsi que la frégate du NCSM Toronto et le navire de croisière M/S Europa.

Plusieurs visiteurs attendaient avec patience de pouvoir monter... (Andréanne Lemire) - image 1.0

Agrandir

Plusieurs visiteurs attendaient avec patience de pouvoir monter à bord d'un voilier.

Andréanne Lemire

Nombreux étaient les amateurs à attendre patiemment leur tour pour monter à bord de ces voiliers pour une courte visite. Le Wylde Swan des Pays-Bas, le Denis Sullivan des États-Unis, ainsi que les STV Pathfinder, TS Playfair, Fair Jeanne de même que le St. Lawrence II du Canada impressionnent par leur taille, mais aussi leur complexité. Lorsqu'on se trouve tout près et qu'on voit les marins monter dans le grand mât à des dizaines de mètres du pont pour ajuster des cordages, on comprend bien l'ampleur de la tâche.

Annie Dutil et Yannick Cormier étaient émerveillés à la sortie d'un des voiliers. Venus de Granby pour l'occasion, ils avouaient que cette visite les a fait rêver. «Ça donne envie de partir», lançait Annie Dutil.

«Je ne partirais peut-être pas six mois, mais une semaine c'est sûr. Ça semble très intéressant de travailler sur un tel voilier.»

Des musiciens de la Marine royale canadienne ont... (Andréanne Lemire) - image 2.0

Agrandir

Des musiciens de la Marine royale canadienne ont mis de l'ambiance au centre-ville de Trois-Rivières.

Andréanne Lemire

La frégate du NCSM Toronto a elle aussi... (François Gervais) - image 2.1

Agrandir

La frégate du NCSM Toronto a elle aussi attiré bien des curieux ce week-end au port de Trois-Rivières.

François Gervais

«Moi ça serait tout l'été», ajoutait son conjoint dont l'esprit d'aventure avait été éveillé par cette visite. 

Venu de Saint-Élie-de-Caxton avec son fils de deux ans Éthan pour lui montrer tous ces beaux bateaux, Denis Deblois était tout autant émerveillé. «C'est encore plus beau de près. Lorsque tu montes à bord, tu vois toutes les cabines, c'est l'fun à voir», explique-t-il. «Et le petit a bien aimé ça.» 

Certains visiteurs s'intéressaient particulièrement à l'aspect technique des grands voiliers. C'est d'ailleurs le cas de Guy Laperrière de Saint-Boniface. «C'est extraordinaire de voir ça. L'équipement et les cordages, voir comment ça fonctionne, c'est surtout ça qui est impressionnant. Et on se rend compte de la promiscuité entre les navigateurs», confie l'homme.  

Trois-Rivières accueillait samedi un autre visiteur qui a su par sa présence améliorer l'expérience des visiteurs. Le M/S Europa avec ses 408 passagers et 285 membres d'équipage est arrivé au port en matinée avant de repartir en fin de soirée. Ses passagers, Allemands pour la plupart, ont pu profiter d'un centre-ville très mouvementé lors de leur passage.  

Il n'y avait pas que les majestueux voiliers qui intéressaient les visiteurs. La colossale frégate du NCSM Toronto, qui était très imposante malgré qu'elle était tout juste à côté du navire de croisière, attirait beaucoup de visiteurs, jeunes et moins jeunes. Les heures de visite du navire de la marine royale canadienne n'étaient toutefois pas les mêmes que celles des voiliers, ce qui entraînait sur le site une certaine confusion. Samedi après-midi, plusieurs visiteurs ont dû rebrousser chemin lorsqu'ils ont appris que les visites étaient terminées pour la journée, alors que ce n'était pas le cas pour les voiliers.  

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, était très heureux de la très forte réponse du public. Le centre-ville était bondé samedi après-midi par les visiteurs venus pour admirer les navires. 

«C'est incroyable, on ne pensait pas avoir autant de gens. On en a vu beaucoup dans plusieurs événements, mais celui-ci, c'est extraordinaire», soulignait le maire de Trois-Rivières. «C'est bien de voir les enfants venus pour voir les bateaux et les visiter. On n'a pas la chance de visiter souvent des voiliers comme ça, dont un de 1920.»

Les organisateurs du week-end tout maritime avouaient qu'ils étaient quelque peu surpris de voir autant de personnes se déplacer vers le port de Trois-Rivières. 

«On ne s'attendait pas à avoir autant de gens intéressés par l'accueil des grands voiliers dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération canadienne», note Jean Perron, coordonnateur tourisme et croisières à Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières. 

«Le passage du M/S Europa a aussi permis d'attirer encore plus de personnes. [...] C'est comme un festival ou une fête. Nous avons créé un gros happening maritime.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer