Octroi de 300 000 $ à l'église Notre-Dame-de-la-Présentation

L'annonce faite par le député de Saint-Maurice, Pierre... (Sylvain Mayer)

Agrandir

L'annonce faite par le député de Saint-Maurice, Pierre Giguère (à gauche) a grandement réjoui le curé Jacques Casaubon.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Une aide financière de 300 000 $ vient d'être octroyée par le gouvernement du Québec pour la restauration de la toiture de l'église Notre-Dame-de-la-Présentation de Shawinigan.

L'annonce a été faite jeudi par le député de Saint-Maurice, Pierre Giguère. «L'église Notre-Dame-de-la-Présentation possède une valeur patrimoniale exceptionnelle pour la population de Shawinigan et cette aide financière permettra d'en assurer la pérennité. Je me réjouis de la restauration de cet héritage historique et salue le travail du gouvernement en ce qui a trait à la conservation de notre patrimoine», a-t-il déclaré. 

L'argent permettra notamment de refaire la toiture de l'église, d'ajouter des gouttières et même de faire des travaux de drainage pour mettre un terme à un problème d'infiltration d'eau qui perdurait depuis de nombreuses années. Le curé Jacques Casaubon s'en réjouit grandement. 

«Les travaux sont d'autant plus importants pour nous qu'ils permettront d'assurer la conservation des oeuvres d'Ozias Leduc», a-t-il déclaré au Nouvelliste. Il prévoit que la réfection devrait débuter en septembre prochain et durer deux mois. Une demande de subvention a aussi été faite au gouvernement fédéral puisque les travaux pourraient coûter plus de 600 000 $.

Rappelons que cet octroi de 300 000$ fait partie de l'enveloppe 2017-2018 du programme d'aide à la restauration du patrimoine à caractère religieux récemment annoncé par le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin. L'enveloppe budgétaire qui s'élève à 12 millions $ pour le Québec a été bonifiée de 20 % par rapport aux quatre années précédentes. Le programme d'aide permet de financer jusqu'à 85 % des coûts des projets de restauration. 

«Notre gouvernement est heureux de participer à la sauvegarde de notre patrimoine religieux en augmentant de 20 % l'enveloppe budgétaire qui lui est consacrée. La préservation de notre patrimoine nous tient à coeur et a de nombreuses retombées positives dans toutes les régions

du Québec, notamment la création d'emplois, la stimulation de l'offre touristique et la création de nouveaux lieux culturels», a déclaré Luc Fortin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer