De bénévole à candidat dans Val-Mauricie

Alain Trudel, candidat dans le district Val-Mauricie....

Agrandir

Alain Trudel, candidat dans le district Val-Mauricie.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Habitué de travailler dans l'ombre pour des candidats à tous les paliers politiques, Alain Trudel décide maintenant de se placer sous les projecteurs en sollicitant les électeurs du district Val-Mauricie en vue de l'élection municipale du 5 novembre.

L'homme de 59 ans possède une longue feuille de route en terme d'implications dans la région. Chevalier de Colomb, ancien membre de l'Union musicale de Grand-Mère, ex-entraîneur au hockey, au soccer et au baseball, M. Trudel donne toujours un coup de main à l'organisation de la Classique internationale de canots de la Mauricie. Il a aussi déjà siégé au conseil d'administration de l'ex-Centre hospitalier régional de la Mauricie.

Impliqué depuis longtemps en politique, M. Trudel estime y avoir puisé une expérience qui lui a donné le goût de s'impliquer.

«C'est ma première tentative, mais j'ai été organisateur en chef pour différents candidats en politique provinciale et fédérale», souligne-t-il. «J'ai le potentiel pour y aller. Je suis confiant!»

«Des gens m'ont demandé de m'impliquer davantage dans le secteur», ajoute-t-il. «Je suis connu et il y a eu diverses lacunes dans notre district, notamment en ce qui concerne le déneigement. Les gens demandent des réponses et ça ne vient pas immédiatement; ça prenait du temps.»

M. Trudel compte rencontrer les électeurs avec la bonne vieille formule du porte-à-porte, qui est déjà commencé. Il se mesure à Guy Arseneault, conseiller sortant qui a déjà confirmé son intention de solliciter un deuxième mandat.

Le candidat souhaiterait que davantage de parcs soient équipés de jeux d'eau ou de piscines pour divertir les jeunes. Rappelons que les premiers jeux d'eau du secteur ont été inaugurés à la fin juin au parc Boisvert, mais M. Trudel estime qu'il faut en installer ailleurs.

«Il faut aussi se préoccuper de la sécurité dans les quartiers, pour protéger nos bambins», suggère ce grand-papa.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer