L'actualité régionale en bref

Derrière: Yolande Jacob, Danisse Awashish et Alain Martineau... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

Derrière: Yolande Jacob, Danisse Awashish et Alain Martineau de la Ville de La Tuque. Devant: la petite Wasika Fontaine âgée de deux ans est entourée de Laurianne Petiquay, animatrice des activités communautaires du CAALT, de Christine Jean, directrice générale du CAALT et de Warik Newashish.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Journée nationale des Autochtones soulignée à La Tuque

La Journée nationale des Autochtones a été célébrée en grand à La Tuque, mercredi, par le Centre d'amitié autochtone de La Tuque (CAALT).

Les activités ont été lancées très tôt dans la journée avec une cérémonie du lever du soleil. La fête s'est poursuivie au centre-ville avec de la musique traditionnelle, de la danse, des jeux gonflables, une prestation du groupe Young Feather de Wemotaci, des kiosques d'artisanat puis l'événement s'est terminé au Domaine Notcimik en soirée.

Mgr Jean-Louis Martin... - image 2.0

Agrandir

Mgr Jean-Louis Martin

Une messe pour célébrer une grande étape

Les Trifluviens d'origine Mgr Jean-Louis Martin et soeur Jacqueline Martin célèbrent respectivement cette année leur 60e anniversaire d'ordination sacerdotale et de vie religieuse.

Afin de souligner cet anniversaire, une messe sera célébrée le dimanche 2 juillet prochain à compter de 10 h 30 par Mgr Jean-Louis Martin lui-même en l'église Jean-XXIII.

La célébration sera suivie d'un buffet au sous-sol de l'église. Les personnes qui sont intéressées à y assister doivent réserver leur place avant le 25 juin en téléphonant au 819 376-2366 ou en écrivant au luc.gil@cgocable.ca. Aucun prix d'entrée n'a été fixé par les organisateurs mais les gens peuvent verser un montant de leur choix s'ils le désirent.

Ce frère et cette soeur ont grandi dans la paroisse Saint-Philippe de Trois-Rivières. Mgr Martin a été ordonné au sacerdoce en 1957 et a été consacré évêque de Pucallpa au Pérou en 1987. Parmi ses réalisations, il a notamment fait construire une cathédrale au Pérou en 2005, projet qui avait été appuyé par de nombreux Trifluviens. 

Pour sa part, soeur Jacqueline Martin a quitté le pays en 1957 afin de joindre la congrégation des Soeurs Blanches Notre-Dame d'Afrique. Pendant les 50 dernières années, elle a notamment parcouru la Tanzanie, le Kenya et a oeuvré comme bénévole dans des camps de réfugiés au Rwanda et en République démocratique du Congo.

MRC Nicolet-Yamaska: inventaire des emplacements

La MRC de Nicolet-Yamaska est en cours de recensement des espaces industriels et commerciaux à vendre ou à louer sur son territoire. Il n'y a aucun frais pour l'inscription d'un emplacement dans la banque de données et les informations seront mises à la disposition des promoteurs et entreprises qui sont à la recherche d'un espace à vendre ou à louer. 

«Régulièrement, de nouveaux entrepreneurs de même que des entreprises déjà en opération contactent le service de développement économique de la MRC pour les aider dans la recherche d'un emplacement pour démarrer ou réaliser un projet d'expansion.

En complétant la banque d'emplacements, l'équipe de la MRC peut faire la promotion des espaces à louer ou à vendre dans la MRC de Nicolet-Yamaska et faciliter ainsi les entrepreneurs dans leur recherche. Lorsque les gens d'affaires envisagent la réalisation d'un projet de développement, nous devons être prêts rapidement pour leur trouver l'emplacement qui leur faut», explique la coordonnatrice du service de développement économique de la MRC de Nicolet-Yamaska, Caroline Vachon.

Les propriétaires intéressés peuvent d'ailleurs la contacter au 819-519-2997 poste 2239 afin de compléter une fiche de propriété.

Marc Rochette

Les préfets donnent un nom à leur gouvernance régionale

Au terme d'un second lac-à-l'épaule pour définir la nouvelle gouvernance, les membres de la Table des préfets centricois ont choisi de modifier le nom de leur assemblée pour la Table des MRC du Centre-du-Québec afin de mieux refléter la réalité de la région. La Table continuera de réunir des délégations de trois représentants de chaque MRC, assurant une voix égale et significative à chaque territoire dans les importantes décisions qui seront prochainement rendues. 

Réel lieu de convergence et de concertation pour le développement et forte d'une démarche de planification ayant réuni les acteurs de la région, la Table des MRC sera notamment responsable du Fonds d'appui au rayonnement des régions du gouvernement du Québec dont les activités débuteront à l'automne. 

En effet, la Table sélectionnera les projets à être financés et ses choix seront guidés par un comité de développement des projets composé d'un maire et du directeur général de chaque MRC ainsi que le directeur régional du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire. Ce comité pourra s'associer des partenaires régionaux selon les dossiers et les besoins. Les travaux de ce comité débuteront également à l'automne. 

Les projets dont la gouverne relèvera du comité de développement des projets devront répondre à l'un des six enjeux suivants: faire des collectivités des communautés entrepreneuriales, attirer des travailleurs pour assurer la croissance et l'avenir de la région, prendre le virage technologique et compléter les infrastructures de télécommunications, valoriser le milieu agricole, assurer des services de proximité et développer la notoriété de la région. Les objectifs et les modalités de la démarche seront rendus publics en août prochain. 

«À titre de président de la Table des MRC du Centre-du-Québec, je suis extrêmement fier du travail accompli. Nous avons travaillé dans chacune de nos MRC, nous avons réuni les acteurs centricois oeuvrant au niveau de la région le 26 avril à Drummondville et nous avons tenu plusieurs réunions, dont deux lacs-à-l'épaule complets. Nous avons écouté et discuté, ce qui a permis d'identifier des enjeux clairs pour la région. La gouvernance qui sera appliquée permettra d'atteindre de réels objectifs de développement», a conclu Lionel Fréchette.

Marc Rochette




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer