Orages et forts vents pour la Mauricie

Voici un exemple d'un message d'alerte diffusé par... (Facebook)

Agrandir

Voici un exemple d'un message d'alerte diffusé par Environnement Canada, dimanche.

Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Tous les éléments étaient réunis dimanche pour entraîner la formation de tornades dans le sud du Québec. Cela a forcé Environnement Canada à émettre une alerte de tornade pour la Mauricie.

Des bulletins spéciaux ont été diffusés à la télévision, à la radio ainsi que sur le web pour informer la population des risques imminents. Heureusement, aucune tornade n'a été recensée dans la région par Environnement Canada. 

L'alerte de l'organisme fédéral avait toutefois de quoi inquiéter. Les messages à la télévision étaient écrits sur fond rouge et, comme à la radio, étaient précédés d'un son qui capte l'attention. 

«Les météorologues d'Environnement Canada surveillent un orage violent produisant possiblement une tornade. Des vents destructeurs, de la grosse grêle et de la pluie intense par endroits sont aussi possibles», pouvait-on lire dans l'avertissement d'Environnement Canada. 

Les alertes concernaient plusieurs secteurs de la région, dont Trois-Rivières et Shawinigan. «Il s'agit d'une situation dangereuse pouvant causer des blessures mortelles. Mettez-vous immédiatement à l'abri si un phénomène météorologique menaçant s'approche. Si vous entendez un bruit de grondement ou si vous voyez un nuage en entonnoir, des débris tourbillonnant près du sol ou volant dans les airs, ou tout phénomène météorologique menaçant qui s'approche, abritez-vous immédiatement», ajoutait le message. 

Par ailleurs, des veilles d'orages violents ont également été en vigueur pour l'ensemble de la Mauricie. Environnement Canada a émis plusieurs alertes en fin d'après-midi, car les prévisions changeaient rapidement.

Environnement Canada ne rapportait aucune tornade dimanche soir. Des orages accompagnés de forts vents ont en effet touché la région, mais il n'y a pas eu de graves conséquences.

Deux résidences détruites

Des vents très forts ont complètement détruit une résidence de la municipalité d'Hébertville, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, ainsi qu'une autre habitation à Sainte-Anne-du-Lac, dans les Laurentides, dimanche après-midi.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), les vents ont détruit une résidence à Sainte-Anne-du-Lac, vers 13 h, blessant légèrement au passage deux personnes.

Puis plus tard en journée, dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, au moins une maison a été détruite par les vents sur le chemin de l'Érablière, à Hébertville, et la toiture d'une autre résidence a été endommagée à l'Ascension-de-Notre-Seigneur.

La SQ rapportait des arbres tombés au sol, bloquant l'accès à plusieurs rues.

«Vers 15 h 45, les policiers ont été avisés du passage d'une possible tornade ou de vents très violents», a raconté le porte-parole de la SQ, Stéphane Tremblay.

Une autre possible tornade a également été aperçue au lac Kénogami, au Saguenay. Là encore, Environnement Canada ne rapportait pas le passage officiel de tornades dans la province. Il restait dimanche soir encore beaucoup d'informations à recueillir pour déterminer si ces événements étaient en effet des tornades. 

Des veilles de tornade étaient également en vigueur pour les villes de Gatineau et d'Ottawa, en plus d'une partie de l'Ontario. 

Avec La Presse canadienne




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer