Le Café Mordant pour maîtres et chiens

Les deux propriétaires de l'hôpital vétérinaire Les Rivières,... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Les deux propriétaires de l'hôpital vétérinaire Les Rivières, le Dr Alexandre Brunelle et le Dr Denis Lefebvre en compagnie du chien Brad.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Il y a eu le Café Félin, à Québec, puis le Café Chat L'Heureux, à Montréal où les gens peuvent aller déguster tranquillement un breuvage au milieu d'une jungle de chats. Voici qu'un café canin, le Mordant, vient d'ouvrir ses portes à Trois-Rivières, une première en son genre en Mauricie.

Ce commerce, qui n'est pas sans rappeler les dog friendly coffee shops de l'Angleterre, est situé dans un endroit tout désigné pour lui, c'est-à-dire au beau milieu d'un immeuble où logent aussi une boutique d'articles sophistiqués pour les animaux de compagnie ainsi que l'Hôpital vétérinaire Les Rivières où travaillent cinq vétérinaires et une dizaine d'employés, dont des techniciens en santé animale.

L'Hôpital tout neuf présente quelques atouts, à commencer par un de ses deux propriétaires, le Dr Denis Lefebvre, qui soigne les oiseaux, ce qui est assez rare dans la région. Un coin a d'ailleurs été aménagé dans l'immeuble pour soigner les animaux autres que chiens et chats. L'Hôpital offre aussi des services d'urgence jour et nuit, tant la semaine que les week-ends, sans qu'il soit nécessaire d'être un client régulier de l'établissement, une tendance qui, fort heureusement pour les situations d'urgences vétérinaires, commence à s'accroître au Québec.

Le projet de 1,8 million $ inauguré jeudi est le fruit de l'association entre le Dr Lefebvre et le Dr Alexandre Brunelle. Il est situé au 5845 boulevard Des Chenaux, tout près de la pharmacie Jean Coutu. Les deux propriétaires tiennent à souligner que la réalisation de ce complexe a mis à contribution des entreprises de Trois-Rivières, et ce, des plans initiaux en passant par le design et la construction.

Si le simple mot «vétérinaire» fait en sorte que votre toutou court se cacher, le café Mordant pourrait peut-être changer la donne et créer de nouvelles associations plus agréables, dans son imaginaire canin. C'est qu'au comptoir du Café Mordant, tout près des étalages de petits gâteaux pour les humains, il y a aussi d'appétissants biscuits pour chien, ceux qui ressemblent justement à de petits fours glacés, de quoi faire vite oublier ce thermomètre très inconfortable inséré par le vétérinaire durant l'examen clinique.

Puisque la boutique est stratégiquement contiguë au café, un jouet judicieusement choisi pourrait peut-être détourner l'attention de la douleur infligée par l'aiguille, lors de la vaccination.

Bref, les deux jeunes vétérinaires, aidés par le réseau Accès Vet, ont de toute évidence mis beaucoup de temps et d'énergie dans la réalisation de leur projet. Ils ont même aménagé un salon où prendre un moment de solitude lorsque l'euthanasie de son fidèle compagnon à quatre pattes s'impose.

Un mur entier garni de cubes qui s'emboîtent les uns dans les autres a été aménagé afin de permettre à Minou de jouer à cache-cache puisque des trous permettent aux félins de se déplacer partout dans cet espèce de jeu Légo géant pensé pour eux.

À l'extérieur, une aire de jeu sécurisée permet de faire prendre l'air aux chiens puisque l'Hôpital offre aussi la pension pour chiens et des condos pour chats.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer