Les ingénieurs manifestent

Des ingénieurs en grève ont manifesté lundi matin... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Des ingénieurs en grève ont manifesté lundi matin sur le viaduc du boulevard Thibeau au-dessus de l'autoroute 40.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Des ingénieurs en grève ont manifesté lundi matin sur le viaduc du boulevard Thibeau au-dessus de l'autoroute 40.

La grève générale illimitée des ingénieurs de l'État a été déclenchée le 24 mai.

L'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec milite pour obtenir un correctif salarial de 20 % sur cinq ans.

«Comment ça se fait qu'un ingénieur de l'État gagne en moyenne 74 400 $ alors que le salaire moyen d'un technicien chez Hydro-Québec est de 82 200 $. On est en retard de 41 % de rémunération globale avec les autres ingénieurs des autres organisations publiques dans la province», soulèvait le président Marc-André Martin dasn nos pages, le 2 juin.

Cette grève a un impact sur des entreprises de la région, dont Transport Bellemare International à Trois-Rivières.

«On ne peut plus oeuvrer en transport routier pour la livraison de caissons, entre autres, pour le pont Champlain», dénonçait le président de l'entreprise, Jean-Luc Bellemare le 1er juin.

M. Bellemare faisait aussi remarquer que la situation avait un effet domino sur l'industrie manufacturière: «Chez Marmen, ils vivent la situation suivante: si je ne déménage pas leurs caissons, ils ne peuvent plus en produire. Et eux, ils ont d'autres sous-traitants.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer